Annonces
Publicité
» » » » » » » A quelques heures de la Korité, Saint-Louis...

A quelques heures de la Korité, Saint-Louis « a l’embonpoint » en pomme de terre locale

  • Couly CASSE Couly CASSE

Le marché de Saint-Louis est bien approvisionné en pomme de terre locale avec un stock de 6705 tonnes, à la veille de la célébration de la fête de Korité, a indiqué, samedi le chef de service régional du commerce, Serigne Diaw.

« La situation de la pomme de terre est stable, car le grand producteur de ce produit qui se trouve à Mbane, dispose d’un stock de 6705 tonnes« , a-t-il dit dans un entretien avec l’agence de presse sénégalaise.

Selon lui, 20 camions transportant la pomme de terre locale quittent chaque jour Saint-Louis pour approvisionner les consommateurs des autres régions pendant la Korité.

« On constate que dans plusieurs régions de l’intérieur, il y a un manque du produit. Le gel de la pomme de terre, sera levé après la Korité pour permettre l’écoulement du stock disponible sur le marché », a fait savoir M. Diaw, soulignant que la qualité des pommes de terre locale est souvent décriée par les consommateurs.

Le chef de service régional du commerce, a par ailleurs relevé que le stock de l’oignon disponible sur le marché est « excédentaire« , sans donner plus de détails.

« On a une bonne quantité des stocks de ce produit, qui ne peut pas connaître une rupture durant cette période de fin du ramadan, d’ailleurs le gel de l’importation de ce produit est fixé jusqu’au mois d’août« , a-t-il ajouté.

La plupart des femmes rencontrées dans le marché Lodo, Ngoxou Mbath et Sor, déplore la cherté du poulet de chair en cette veille de fête de Korité, où il est vendu entre 3000 francs et 4000 francs CFA.

Elles déplorent aussi la hausse notée sur les produits de la pomme de terre et de l’oignon qui sont cédés à 500 francs CFA le kg contre 300 à 350 francs CFA le kilogramme.

« Ni l’oignon, encore moins la pomme de terre ne doivent connaitre une hausse, particulièrement l’oignon local, ou l’état a pris toutes les dispositions pour permettre aux producteurs d’écouler leurs produits, avec le gel de l’importation de l’oignon sur tout le territoire Sénégalais« , a martelé Serigne Diaw.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces