Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“A l’intention de l’opinion nationale et internationale”

Objet: Dénonciation pour acharnement contre les militants et sympathisants de PASTEF

La coordination départementale de PASTEF Foundiougne, à ce jour du 24 février 2021, dénonçons les exactions opérées depuis quelques semaines voir des mois sur les membres et sympathisants, de notre parti au niveau national.

En effet, depuis la journée de la levée de fonds du parti PASTEF qui a fait sortir l’état de ses gonds, nous avons constaté un acharnement sans précédent du gouvernement à travers le communiqué du ministre de l’intérieur accusant expressément notre parti de financements occultes. Depuis lors, une campagne de diabolisation contre les patriotes est lancée par les ténors du pouvoir.

Aujourd’hui, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’est l’accusation de notre leader de faits de mœurs. Ainsi, au regard des évènements constatés depuis le 8 février 2021 allant de la convocation illégale de l’honorable député Ousmane SONKO et des arrestations toutes azimuts, nous considérons que le pouvoir en place abuse des moyens de l’état pour anéantir notre élan politique et cela nous ne l’accepterons pas.

Cette machination contre l’honorable député Ousmane SONKO est un complot contre un adversaire potentiel et le seul opposant radical à ce régime.

Ainsi, Face à cette situation, nous résisterons par tous les moins pour que ces faits que nous considérons comme un complot soient rétablis et que les comploteurs arrêtés.

En effet, comment expliquer que les témoins cités dans les Procès verbaux ne soient pas jusque là entendu et que le procureur s’empresse pour activer la levée de l’humilité parlementaire de l’Honorable député Ousmane Sonko? Nous voulons citer par là, le chauffeur, l’avocate, le médecin qui ont tous joué un rôle primordial dans cette affaire. C’est la raison pour laquelle, nous confirmons la thèse du complot. Et dénonçons jusqu’à la dernière énergie les arrestations opérées sur des honnêtes gens qui ne veulent qu’une seule chose le respect et l’équité dans la démarche du procureur, du juge d’instruction et de l’assemblée nationale.

En ces termes, la coordination départementale de PASTEF Foundiougne par ma voix, fait part à l’autorité centrale et au président de la République Macky Sall qu’ils seront les seuls et uniques responsables des conséquences qui découleront de cet acharnement politique contre le leader du PASTEF et ses militants.

Pour finir, nous disons qu’aujourd’hui plus que jamais nous sommes déterminés à faire face à cette forfaiture quitte à y croupir en prison ou y laisser notre vie. C’est ainsi que nous sommes mobilisés à retourner contre le Président Macky Sall ces paroles d’opposant, en date du 19 juin 2011 contre la répression et les atteintes liberticides aux libertés et droits des militants et sympathisants de PASTEF. Sur ce même élan d’opposant il disait je cite: “La confrontation avec le pouvoir est inévitable et l’armée devra prendre ses responsabilités aux côtés du peuple”. Toujours dans ce même ordre d’idées, il disait également lors de l’arrestation de ses militants à Tambacouda: “ils n’ont qu’à construire d’autres prisons et nous enfermer tous”. Mais nous patriotes, nous vous disons que nous résisterons jusqu’au bout pour que la vérité triomphe et que les comploteurs contre le président SONKO soient punis.

Vive le Sénégal,
Vive la démocratie,
Vive les patriotes,
Je vous remercie.

* Le Coordonnateur Départemental de PASTEF FOUNDIOUGNE
Pape Alé Badji

141 Whatsapp
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    5:07 - 19/04/2021

    Trafic de faux médicaments : des Chinois mis en cause déférés au parquet ce lundi !

    Whatsapp
    3:11 - 19/04/2021

    UEFA : Le PSG pourrait être désigné vainqueur de la Ligue des champions sur tapis vert !

    Whatsapp
    2:07 - 19/04/2021

    Super League européenne : Emmanuel Macron est opposé à ce projet !

    Whatsapp
    1:05 - 19/04/2021

    “A Kaolack, le semblant de l’unité ne fera que nous perdre” (Par Cheikh Ibrahima Diallo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp