PUBLICITÉ

A l’appel au dialogue, Idy répond par le serment du Président de l’Opposition

Idrissa Seck, Macky Sall
A l’appel au dialogue, Idy répond par le serment du Président de l’Opposition

Ce n’est pas demain la veille du jour que l’opposition félicitera le Président Macky Sall pour sa victoire au scrutin du 24 février dernier. Comme hier mercredi ne l’a été à l’occasion de la prise de parole de Idrissa Seck qui, parallèlement à celle de président rempilant, dont il a royalement ignoré l’appel au dialogue, s’est voulu un moment d’auto-élection du Président de l’opposition.

Aussi le leader de Rewmi a-t-il appelé à un front au pouvoir dont le premier acte aura été la dénonciation d’un hold-up électoral ou la confiscation du pouvoir dont il accuse tacitement Macky Sall. Sifflant ainsi le top-départ d’un contentieux électoral qui rythmera, à n’en point douter, l’activité politique.

Donc à l’appel au dialogue inclusif du Président Sall, l’Opposant Seck répond par une exigence de la « défense des acquis du peuple ».

Ce n’est donc pas surprenant que le président de Rewmi ne destine son laïus qu’au peuple dont il espère le suffrage futur et ses pairs de l’oppsition qu’il invite à le suivre dans un impératif d’indignation face aux intimidations et agressions de différentes natures de la part du régime Sall auquel il veut imposer la libération, sans condition, des siens et de Khalifa Ababacar Sall.

C’est dire que sans lui parler Idrissa Seck a indiqué à Macky Sall la configuration d’un face-à-face sans concession.

Annonces

(26) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Moussa Mbaye

Tu ne veux rien idy tu ne sera jamais à la tête de ce pays Khalifa à voler il doit l’impunité c’est fini au Sénégal

    amadou

    Macky deh dafa dam lafou Idrissa ci presidentielles yi. Beu legui nak, yeuf yi da ko méti. Mo takh mou deuk ci critiquer pouvoir bou Macky SALL.

    RATU

    Saga ak niak wakh deug meussoul fall president. Macky rek
    Idy bou mou sonnal bopam, dou fou meusseu nek president

    gerf

    Idrissa, njombor leu. Macky rek

    lion

    negn wakhanté deug, Idrissa meun teu nek président.

    798

    Idrissa dou nitt bouy mbolo, dey tassaro rek. Di neu fi indi probléme bou reuy ci rewwmi ak macky li mou liguey yeup.

WAKHDEUGREK

IOW YAYE YALLAH SI KHALIFA A VOLE TON PRESIDENT LUI IL A FAIT QUOI

omre

Conard mbaye ferme ta gueule

aly

Kily feu woye idy de feu ame youle oum pele

Weuz

Quand il parle comme un président ou une institution de notre pays M.Idrissa Seck s’adresse au Sénégalais comme un président élu et le pire est que avec son langage un autoritaire ,il donne des ordres a un président élu par un peuple démocratique .Il n’a qu’a anticiper sa retraite politique et se concentrer a voyager ou a donner des conseil au jeune ambitieux de son parti rewemi dont il va bientôt perdre le volant

Idysantanseck

Qui ni boppou gandé nonou la con wé satan

Anonyme

Gueum sa bopp en marche
Les vieux dem len nopalou dji bayi jeunes yi defar rew mi

Citoyen

A oui on doit sortir khalifa de la prison

Citoyen

geum sa boop en marche:Bougane laniou geum tout le reste n’est que futilitè

XOROM-SUKEUR

Ce gros con essaie tout simplement de se positionner pour l’élection présidentielle à venir.il cherche tout simplement à occuper le terrain politique afin de couper l’herbe sous les pieds de sonko.monsieur le gros con on a compris ta politique

XOROM-SUKEUR

Il cherche tout simplement à ne pas se faire oublier ce gros con.en occupant ainsi le terrain politique il cherche à couper l’herbe sous les pieds de sonko pour l’élection présidentielle à venir

XOROM-SUKEUR

Ce pauvre gros con à travers ces sorties cherche tout simplement à ne pas se faire oublier.il cherche à occuper le champ politique afin de couper l’herbe sous les pieds de sonko pour l’élection présidentielle à venir sachant très bien que ce sonko ne lui laissera aucun répit

scott

Idrissa seck un éternel perdant et c’est dommage de voir qu’il s’accroche toujours à son utopie de diriger ce pays alors que le choix du divin exprimé par le peuple reste et demeure celui du président macky sall.

Moussa Diouf

Idrissa seck doit mettre en place un gouvernement parallèle car tous les sénégalais de bonne foi savent qu’il y’a belle et bien hold-up électoral et c’est très facile de ce pays entre les mains d’un groupuscule qui cherche a instauré une principauté isolé dont chacune travaillerait pour elle même plus que pour le public.. Ce Mbaye doit comprendre que Idy à 59 ans et il est parvenu à convaincre plusieurs centaines de personnes qui lui rejoint ça fait même pas un ans et j’en fait partie donc nous travaillons pour qu’il soit élu président de la république du Sénégal.. Ce mbaye doit s’occuper de son bby et nous laissait de notre Idy..

Weuz

il a l’habitude de ne pas respecter les institutions du Sénégal et la dernière en datte le jour ou le juge Kandji qui donner les résultats provisoire des élections ou Idrissa Seck a marquetr son absence et celle de sa coalition IDY 2019.Donc ne pas aller répondre a l’appel du Président Macky SALL ne va surprendre les citoyens Sénégalaise qui ont élu Macky Sall avec une transparence de 58 pour-cent

Ibrahima Fall

Président jamais dans ce pays c’est le sermon anti Bakka et nous le jurons dans le coran et je dis personne n’y peut rien et personne le prophete ta déjà maudit et ne persiste pas

Weuz

Idrissa Seck, un mauvais perdant, diffuseur de faux résultats, qui sera remis à sa place chaque fois que de besoin

Awa Diop

Mr Idrissa Seck nous avons fait le choix de réélire le président Macky Sall accepte que tu as perdus 2 fois il t’a battu sans pitié tu es un mauvais perdant le plus mauvais nak laisse macky il a des choses plus importantes a faire

Publier un commentaire