Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

60 ingénieurs et techniciens chinois à Dakar pour le démarrage des travaux de l’autoroute Ilaa Touba

Une soixantaine d’ingénieurs et de techniciens chinois sont déjà au Sénégal pour ‘’travailler d’arrache-pied’’ dans le cadre de la construction de l’autoroute Thiès-Touba, baptisée ‘’Ilaa Touba’’, a déclaré, lundi, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, Xia Huang.

”Les grandes formalités et les grandes procédures sont déjà derrière nous. Le projet va bientôt se dérouler (…) avec la venue déjà d’une soixantaine d’ingénieurs et techniciens chinois au Sénégal”, a expliqué Xia Huang.

Il s’exprimait au cours d’une cérémonie de signature d’une convention d’un montant de 416 milliards relative au financement de l’autoroute ‘’Ila Touba’’ en compagnie du ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Ba. Le ministre des Infrastructure Mansour Abdoul Kane a pris part à cette rencontre.

”Ces ingénieurs et techniciens sont là depuis plus d’un mois. Ils travaillent d’arrache-pied. L’entreprise chinoise CRPC a déjà fait venir du matériel et des engins lourds”, a poursuivi le diplomate chinois.

Il a ajouté qu’une ”importante commande, pour l’obtention du matériel neuf de dernier cri, a été lancée en vue de monter un partenariat gagnant-gagnant avec des entreprises sénégalaises”.

Rappelant que cette autoroute longue de 113 kilomètres a un coût estimatif de 416 milliards de francs CFA avec une possible variation compte tenu des fluctuations du dollar, Amadou Ba a indiqué que ‘’tout est finalisé pour entrer dans la phase active’’.

”Les discussions avaient été commencées, l’accord politique obtenu, les études faites et la pose de la première pierre effectuée. Tout est fait en préservant les intérêts du Sénégal. Tout est bouclé pour que les travaux puissent entrer dans leur phase active”, a assuré M. Ba.

Il a ajouté que les demandes d’agrément ont été déjà accordées par le gouvernement pour que des engins lourds puissent arriver au Port de Dakar et par voie terrestre via le Mali.

Pour le ministre des Infrastructures, avec la signature de cette convention, le Sénégal vient d’enregistrer ”son plus grand d’investissement direct étranger”. Mansour Elimane Kane a insisté sur l’importance de ce projet en termes d’emploi (7000 à 8000 emplois) dans la phase de construction.

”Il y aura aussi 500 à 600 emplois permanents après la construction du projet. (…) l’autre particularité est que le projet va démarrer sur trois axes différents (Touba-Diourbel, Diourbel-Khombole et Khombole-Thiès”, a relevé M. Kane.

Le chef de l’Etat, Macky Sall, avait procédé le 10 janvier à la pose de la première pierre de l’autoroute Thiès-Touba, baptisée ‘’Ilaa Touba’’, en présence du Khalife général des mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké.

Longue de 113 Kms, l’infrastructure qui sera construite par les Chinois a un coût de plus de 400 milliards de francs Cfa. Les travaux sont prévus pour durer 45 mois.

Financée par la Chine sous forme de prêt de 25 ans avec un délai de grâce de cinq années et un taux d’intérêt de 2%, l’autoroute Ila Touba va générer des retombées qui vont servir à payer cette dette, selon le gouvernement.
Aps

0 Whatsapp
Annonces
guest
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    22:01 - 22/01/2021

    Pèlerinage 2021 : L’Etat du Sénégal, dans l’incertitude, suspendu à la décision de l’Arabie Saoudite

    Whatsapp
    21:41 - 22/01/2021

    Hizbut Tarqiyya : Youssou Diop succède à Atou Diagne à la tête de l’organisation

    Whatsapp
    21:34 - 22/01/2021

    DC Boy Bambara : “Lutte gréco-romaine, entraîneur, moniteur” (Le club des experts sportifs…)

    Whatsapp
    21:21 - 22/01/2021

    Education Sexuelle, Covid/Ecole, Diary Sow: Suivez le “Grand Entretien” avec Abdoulaye Ndoye

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp