Annonces
Annonces
» » » Bfem : Un président de jury file les corrigés...

Bfem : Un président de jury file les corrigés des épreuves à son élève’

Le quotidien l’As annonce ce mercredi un scandale éventré à Ngaaparou-Somone concernant l’examen du Bfem. Un président de jury aurait eu l’outrecuidance de filer les corrigés des épreuves à un candidat. Selon le journal, l’attention du correcteur des épreuves de SVT (Sciences de la vie et de la terre) a été attiré par le fait qu’un candidat de ce centre avait donné les mêmes réponses que celles qu’il y a dans le corrigé remis aux correcteurs.
C’est ainsi que l’enseignant a saisi sa hiérarchie qui a découvert finalement que l’élève en question a traité toutes les épreuves en copiant textuellement les corrigés. Démasqué et arrêté par les gendarmes de la localité, l’élève a avoué avoir obtenu les corrigés par l’intermédiaire de son professeur de français, un président d’un jury.

Annonces
Annonces

9 commentaires

  • Mina
    29/07/2015 10:47

    Thiey yalla amnaa lo khamnii darra diarouko thii aduna ndakh bouniou lassy diapè saa ligueyy yakou

  • Rocco
    29/07/2015 10:50

    Ainsi se forment des cadres qui ne meritent pas au detriment des inteligents.

  • kouachi
    29/07/2015 11:15

    les sujets et les corrigés sont dans une malle fermée à l'aide de deux cadenas munis de code. Le chef de centre qui garde la malle a un code et l'un des présidents de jury du centre détient l'autre code. On ouvre la malle en présence de tout le monde et à quelques minutes avant le déroulement de l'épreuve. On ne prend que l'épreuve qu'on doit faire et son corrigé dans une enveloppe scellée qui ne sera ouverte que devant les collègues. C'est ça l'orthodoxie! ce qui veut dire que ceci n'a pas été respecté et que ce con de président a ouvert tous les corrigés avant le déroulement des épreuves.
    IL bousille sa carrière comme ça, quel con!

  • rama
    29/07/2015 11:17

    aaa eupance suniou tourou ècole bi dina yakhou rk

  • Ibrahima Papis SAMBOU
    29/07/2015 12:53

    qu'a dit le president de jury? il doit s'exprimer devant la commission interrogatoire. c'est vraimaint facile

  • dios
    29/07/2015 17:54

    C'est la faute au ministère qui a décidé de cantonner le personnel enseignant dans la même circonscription académique , pas de déplacement , on peut corriger ses propres élèves surtout à Dakar où les profs interviennent dans différentes écoles privées . C'est fort probable de retrouver ses propres élèves dans un centre . Je pense que le Bfem devrait se tenir dans les mêmes conditions que le Bac pour lui redonner sa crédibilité .

  • limo
    30/07/2015 03:22

    ki du rous sakh.mais senegal tricheriê rek dakh prof yi khaunu gàttt.c sur k dakoy dokhane.thimmm

  • ibrahima DIALLO
    30/07/2015 08:35

    CFEE,BFEM,BAC ….tout s'obtient par tricherie,aahh!!!thiey li SÉNÉGAL .Il faut fondre le système éducatif et reprendre des étrangers pou r voir

  • diadia
    31/07/2015 08:39

    ki sakh dou dme textuellement nakkk wakhouma eupance mais

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces