Voici le discours d’Amadou Ba une semaine avant le report de la présidentielle par Macky Sall

Le Premier ministre sénégalais, Amadou Ba, a officiellement exprimé son soutien à la décision du Président de la République lors du conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 7 février 2024. Cette décision, annoncée par Macky Sall le 3 février 2024 dans un message à la nation, concerne le report des élections présidentielles, une mesure qui a suscité de vives controverses.

Dans sa communication, Amadou Ba a réitéré sa loyauté envers le Chef de l’État et a marqué son soutien à cette décision. Il a également exprimé sa gratitude envers le Président pour la confiance renouvelée à son égard ainsi qu’à l’ensemble du gouvernement. Le Premier Ministre a en outre appelé les ministres à prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer une bonne organisation du dialogue national et une parfaite conduite du processus électoral.

Cette position marque un changement position notable par rapport à l’attitude précédente d’Amadou Ba, qui avait exprimé son opposition au report de l’élection présidentielle. Sa déclaration une semaine avant, avait été faite lors d’une interview avec le média dakaractu, où il s’était fermement opposé à toute idée de report.

Retour sur l’interview de Amadou Ba accordée à Dakaractu le 25 janvier 2024.

« Des candidats recalés ont sollicité une audience avec le président de la République, profitant de sa politique d’ouverture. À cette occasion, le bureau présidentiel leur a été accessible. Durant leur entrevue, le président a affirmé clairement son engagement envers les chartes qui régissent le pays. Il a souligné que la décision du Conseil constitutionnel était définitive et devait être respectée par tous, y compris par lui-même. Il a précisé que quiconque s’adresserait à lui recevrait le même message. Même au sein du gouvernement, nous tenons un discours similaire face aux préoccupations du public, soulignant parfois la difficulté de certaines décisions mais rappelant l’importance de respecter les principes fondamentaux du pays.« 

« La tenue de l’élection présidentielle ne peut être reportée pour deux raisons principales. Premièrement, le Sénégal est mondialement reconnu pour sa longue tradition démocratique. Tant que les organisateurs des élections sur l’ensemble du territoire national n’identifient pas de difficultés majeures, il est de mon devoir de poursuivre mon travail. Les opinions divergentes relèvent de la politique. Certains candidats retenus pourraient ne pas être totalement prêts, tandis que d’autres, écartés par le Conseil constitutionnel, se montrent peut-être plus aptes. L’important est de respecter le calendrier républicain et de voir les élections comme une opportunité d’apprendre et de résoudre les problèmes futurs. Personnellement, mon unique objectif est de travailler pour remporter l’élection présidentielle pour le parti qui m’a nommé candidat.« 

« Ce que j’observe dans le pays, c’est une majorité désireuse que les élections se tiennent à la date fixée. Il est crucial d’éviter certaines tentatives, tout en se souvenant que nous vivons dans un état de liberté et de démocratie. Les citoyens sont libres d’exprimer leurs opinions, mais il est essentiel que ces expressions respectent les lois nationales. Engager des actions contraires aux lois fondamentales pourrait conduire à des élections problématiques pour tous. Je préconise que les élections se déroulent comme prévu, permettant ainsi de résoudre tout problème potentiel ultérieurement.« 

6 COMMENTAIRES
  • Ibg

    Aucune once de dignité.On t accuse de correcteur et ton.camp.te vilipendé.
    Aujourd’hui l honneur.et la dignité devaient te pousser à démissionner et à montrer aux citoyens que tu es un homme digne.
    Que vaut le renouvellement de la confiance d un individu qui n est plus crédible dans ce.monde.
    Tu es un fonctionnaire milliardaire dit on? C EST la raison pour laquelle tu n.oses pas démissionner?
    Un homme dévalorise et sachez que tu ne seras plus le candidat de votre camp .ils ont un bon prétexte, tu es un corruption et dans.six mois leur commission de toc va pondre une rapport pour confirmer e fait et par conséquent ils te remplaceront.J ai comme l impression tu n as ni famille ni.des amis.Tu sembles être seul pour accepter d être torture de cette manière.
    Que valent des milliards sans la dignité ni l honneur?

    • François-Xavier Tine

      Ce retournement de slip est LA PREUVE que cet individu n’a ABSOLUMENT PAS LA STATURE POUR DIRIGER LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL 🇸🇳

      Macky Sall a été un malheur pour le pays mais il aura quand même permis de DÉMASQUER LES SALOPARDS ! Macky Sall aura au moins servi à dévoiler les voleurs, les menteurs, les manipulateurs, les criminels, les lâches, les fourbes, les prostitués politiciens hommes comme femmes, les maraboutiquiers corrompus et lâches, les hauts gradés de l’armée qui sont des traîtres à la nation, les hauts fonctionnaires qui sont des criminels tapis dans l’administration pour perpétrer des manœuvres criminels, bref , les fumiers de toutes les strates de la société Sénégalaise !

  • awdi

    Un veritable vaurien.

    Et quand je pense qu’il pourrait être notre président, je me dis que AFRQIQUE DOU DÈM.

    Qu’est ce qu’on a fait á DIEU pour mériter de tels dirigeants.

    AUCUNE VRGOGNE, Aucune DIGNITÈ…. l’essentiel être au POUVOIR.

    Malgré les accusations du PDS sur sa personne et le soutien de ses camarades de BENNO pour le PDS, il compte rester et être élu, pour continuer de remplir ses poches de milliards.

    QUELLE LACHTÈ !

  • SUNUGAL

    UN MENTEUR SANS AUCUNE DIGNITÉ PENSE POUVOIR NOUS BERNER ET NOUS DIRIGER ? NOUS DISONS NON !

  • TruthHurts

    Amadou Ba est plus traître que Macky Sall.

  • Macky Rekk

    Diadieuf Amadou Ba. Futur président.

Publiez un commentaire