PUBLICITÉ

Vidéo – Macron a-t-il créé un incident diplomatique en se moquant du président du Burkina-Faso ?

Interpellé sur la gestion de sa politique intérieure par Emmanuel Macron, le président burkinabé, Roch M. C. Kaboré, a quitté la salle.

PUBLICITÉ

Ce devait être un discours destiné à fonder un nouveau rapport avec l’Afrique. Pourtant, Emmanuel Macron a dérapé, en plein discours devant 800 étudiants et devant le président du Burkina Faso, Roch M. C. Kaboré, au sein de l’université de Ouagadougou. Alors que la rencontre avait bien commencé, le président de la République a fait un trait d’humour qui n’a pas été du goût du président burkinabé.

« Vous me parlez comme si [la France] était encore une puissance coloniale. Mais moi je ne veux pas m’occuper de l’électricité dans les universités au Burkina Faso. C’est le travail du président [burkinabé] ! », lance Emmanuel Macron devant une foule électrique, applaudissant à tout rompre. Interpellé, le président burkinabé décide alors de quitter la salle. Sous l’air hilare du président de la République, qui décide de réagir sous l’angle de l’humour. « Du coup il s’en va… Reste là !, lance Macron à l’endroit de son homologue. Il est parti réparer la climatisation », s’amuse-t-il.

#EmmanuelMacron #RochMCKaboré

474
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

17 commentaire

  1. smac

    Quel mépris du babtou

  2. Karim Bayefall

    L africain n accepte pas la vérité

  3. dire+mes+pensees

    Smac!c pas du mepris mais la veritè

  4. cam

    Macron a tres bien dit la verite. il ne doit meme pas s’occuper de l’electricute de k’universite de ouaga.Je pense bien c est kabote qui a ete elu. Cela prouve que les africains doivent travailler au lieu de perrorer matin, midi et soir.

  5. sam le pirate

    ? Échec et mat !!!

  6. Massamba Gning

    Pure vérité Mr Macron

  7. peulbi

    Bien fait pour notre gueule !!
    Il vient chez nous nous parler de nous…

  8. Vampire

    Il n’a qu’à garder son sarcasme satanique chez lui. C’est facile de sucer le sang des africains et ensuite les railler. Salauds de Présidents de France. La réaction du Président Burkinabé est juste celle qu’il fallait.

  9. Mohamedou Mballo

    L’Afrique doit piloter sa destinée. Ladependance, ça suffit maintenant à dit le toubib

  10. Rafna

    Tres bien, cela va peut-être créer un sursaut d’orgueil chez les chfs d’etats africains pour qu’il travaillent pour la postérité et d’arreter de se cremplir les poches

  11. Realtalk

    Demontada à domicile !!!

  12. Cheikh Tidiane Diene

    s il l avait à l endroit du président macky avant de quitter le sol sénégalais on allait lui Couper le zizi et Brigitte va se reposer une bonne fois toute comme elle est vieille

  13. helene lopy

    Pauvre Afrique!!! On devait dépasser ce stade franchement c honteux et scandaleux un petit comme macron vient jusqu’ici ns donner des leçons de morale et d’éthique . même si le disait avec humour il a raison il y à de ces futilités auxquelles l’on ne doit pas s’ attarder reveillez vs dirigeants africains et nacceptez plus k’on vs rediculise ainsi

  14. Abdou

    Bien dit Mr Macron

  15. DIENG

    C’EST VRAIMENT DÉPLORABLE DE VOIR UN PRÉSIDENT ÉTRANGER DÉNIGRÉ UN PRÉSIDENT AFRICAIN DANS SON PROPRE PAYS ET EN PLUS DEVANT LES INTELLECTUELS ET FUTURES DIRIGEANTS JE NE DIRAI MÊME PAS DE CE PAYS MAIS DU CONTINENT QUI SE PERMETTENT DE RIRE ET APPLAUDIR AU LIEU DE LUI DONNER UNE RÉPLIQUE QU’IL N’OUBLIERA JAMAIS DE SA VIE.DAMA ROUSS YI AFRICAIN DI SOUFEL SEN BOP

  16. el indignado

    Vous avez raison Dieng,l’Africain n’a aucun amour propre aucune dignité,nous ne sommes bons qu’à nous faire du mal entre nous.les gens qui sont d’accord avec Macron sur son attitude font honte à la race noire pour rester poli.

  17. MOURIDE SADIKH

    C’est simplement pas correct, c’est le président de la République qui ne doit pas se présenter n’importe ou, sa présence est très sensible et il doit éviter de se faire vilipender. D,ailleurs c’est la raison pour laquelle, il ne se présente pas au parlement. Macron a été incorrect. Kaboré fait un travail remarquable au Burkina, c’est un homme engagé. Macron a dérapé.