Une tombe profanée: des parties du corps mutilées

Encore ces faits inédits qui continuent d’émouvoir les populations. Après Pikine et Thiaroye, c’est à Kolda qu’une tombe d’un bébé de 5 mois a été profanée ce vendredi, La main et le bras mutilés

 » Je suis venu aux cimetières tôt ce matin pour préparer la tombe de mon neveu. C’est ainsi que j’ai découvert le corps d’un bébé d’environ 5 mois récemment exhumé, nu, le linceul complètement mis à coté. J’étais vraiment surpris de constater qu’une partie de la main est mutilée, de même que le pied. C’est triste « , révèle un jeune marabout, Kosso Mbengue.

Alertés les sapeurs pompiers et les gendarmes sont venus constater les faits, rapporte La Tribune. Les forces de l’ordre ont finalement autorisés l’inhumation du bébé sur le même lieu.
L’enquête est déjà en cours pour trouver les auteurs de ces faits macabres, qui ont suscité la peur auprès de la population Koldoise.

1 COMMENTAIRE
  • slam

    ils fond toujours semblant de fermer les yeux a ces causes inioble.

Publiez un commentaire