Un Sénégalais arrêté en Italie avec  115 boulettes de cocaïne et 78 d’héroïne

Un Sénégalais arrêté en Italie avec  115 boulettes de cocaïne et 78 d’héroïne

Un dealer sénégalais a été arrêté à Leini à Turin en Italie alors qu’il était en négociation avec deux clients. Mais son arrestation n’a pas été de tout repos pour les policiers italiens. A en croire Le Populaire, il a tenté de fuir, mais il a été rattrapé avant qu’il ne se révolte en donnant de violents coups de pied et de poing aux agents qui ont fini par le maîtriser.

Seulement, ajoute le journal, les policiers ont pu récupérer une boîte que le Sénégalais a laissée en tenant de fuir. Et dedans, ils ont trouvé 193 boulettes de drogue, notamment 115 de cocaïne et 78 d’héroïne. Le Modou-Modou qui est connu des fichiers de la police est pourtant interdit de séjour dans la ville de Turin.

10 COMMENTAIRES
  • nana
  • thiaga

    niake diome trop ake yake dérou sénégalais yii yéna takh founiou néke rek niou yape nioufa

  • lerena

    gni desole vraiment ci genre yi gno tass deukbi diaye lou bone rek lagnou fi neke putin

  • diack
  • inse

    Motakh c rare yen senegalais yi am pansion retrait fi europe beugue lou yomb rek ,werente ba fadiar, nelaw ba midi,yewou occupe tretoire yi ak diaye sac wala lenen !!!

  • raki

    Ahahaha inse tass gua fi .ree na ba deh.malheureusement c la pure realite ici en italie yalna lenn yalah sopi amine…

  • Fayebiram

    Desole INSE,Je prefere vendre des sacs ,qu'aller se prostituer dans les boites de nuit,ou aller vendre la drogue.

  • Mulhouse

    Faye birame sa tontou rafetnaa et que surtout c'est ces genres de personnes qui font que nous qui sommes en Europe et qui gagne honnêtement nos vies son indexé au pays

  • domou senegal

    Li nek si Europe doyna war surtout si gnoun senegalais yi sou de goor diaye drogue sou de djiguen diay sen bopp

  • Oumy

    Faybiram nekoul ni kou fi diayoul rek tu te prostitue. Gni ko beug def ak gni am yar bou bone gnokay def. Gni beug liguey gnongui kay def di si diamou yalla.

Publiez un commentaire