Un gigantesque baobab sacré vient de s’écrouler (Bouna Kanté)*
PUBLICITÉ

Un gigantesque baobab sacré vient de s’écrouler (Bouna Kanté)*

Le Sénégal et plus particulièrement les villes de Saint-Louis et Touba pleurent un digne et valeureux fils, un Mouride Sadikh, Alioune Badara Cissé affectueusement surnommé ABC.

Je demeurerai éternellement marqué par cet homme avenant, racé, d’une intelligence exceptionnelle et multidimensionnelle qui en redoutable procédurier et avec une éloquence sans égale, a su jusqu’à son dernier souffle rester fidèle à son serment de défendre démunis et opprimés.

Il nous lègue un dernier enseignement par la brutalité de sa mort qui ramène à la brièveté de la vie.

Que le Haut Paradis accueille son repos éternel .

* Responsable Politique
Commune Fann Point E Amitié

68
PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. diouf

    paix à son âme mais ton patron makhy sall n l écouter pas

    1. Jean-Malickseck

      Écoute ton père c’est mieux pour toi. Le reste c’est ton problème et évite de peter ta tête