Un gamin de 13 ans viole une fillette de 10 ans à Dahra

C’est inouï ce qui s’est passé au quartier de «3 Wagons» à Dahra, dans le Djoloff. Selon Le Pop, la localité est secouée par une rocambolesque affaire viol commis par le gamin M. Diagne (13 ans) sur la fillette N. K. Thiam, âgée elle de seulement 10 ans et élève en classe de Ce1 dans une école élémentaire de la ville de Dahra.

Le 10 janvier dernier, sa tante l’avait chargée de ranger les habits sales dans l’une des pièces du bâtiment familial, avant de se rende à un mariage. Sans hésiter, elle décida d’accomplir la corvée avant le retour de sa tante. C’est ainsi que le jeune garçon, très tôt obsédé par le sexe, a profité de l’absence des autres membres de la famille pour rendre visite à la petite fille. Et pour satisfaire sa libido, il a menacé sa victime de mort, selon ce que la petite N. K. Thiam a raconté. Puis, le très jeune violeur a tordu le bras de la fillette, avant de la bousculer sur le lit de la chambre dans laquelle il avait trouvé la gamine.

La victime, tétanisée par la peur, poursuit le journal, a préféré taire sa mésaventure, malgré les douleurs qu’elle ressentait. Cela, de peur d’être battue par sa tante. Ce n’est que deux jours après les faits, c’est à dire le lundi 11 janvier, lorsqu’elle revenait de l’école, que sa tante a constaté que N. K. Thiam marchait avec beaucoup de difficultés. Pressée de questions sur sa démarche, elle a fini par avouer à sa tante qu’elle a été abusée par le jeune M. Diagne. C’est ainsi qu’elle a été conduite au Centre de santé de Dahra où un certificat médical lui a été délivré. Une plainte a été déposée ensuite contre M. Diagne.

Interpellé, le jeune violeur a reconnu sans détours les faits qui lui sont reprochés. Mieux, il a déclaré qu’il l’a fait avec le consentement de la fillette. M. Diagne a été déféré au parquet de Louga pour viol.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire