PUBLICITÉ

Très fan de Modou Lo, ce vieux de 60 ans baptise son fils du nom du lutteur… (Photos)

Famara Adiose Coly, âgé de 60 ans, est un inconditionnel admirateur du célèbre lutteur, Modou Lo. Surnommé « Pa Modou Lo », dans son quartier à Yeumbeul, le vieux baptise son nouveau fils du nom du Roi des arènes. 

Le père de 60 ans, a expliqué qu’il n’a pourtant jamais vu Modou Lo, vedette de la lutte avec frappe du Sénégal.  Pourtant, Famara Adiose Coly admire le lutteur des Parcelles Assainies depuis qu’il a débuté dans l’arène sénégalaise, il y a une dizaine d’années.

« Quand Modou Lo a un combat même si j’ai pas d’argent je vais me débrouiller pour l’avoir afin d’acheter du crédit. Il y a en effet un prédicateur très efficace que je connais en Casamance. Je l’appelle à chaque combat de Modou Lo pour savoir s’il va s’en sortir ou pas. Lors du deuxième combat de Modou avec Lac de Guiers 2, le marabout m’avait prédit que la première date du combat allait être reportée. Quelques jours plus tard, j’ai entendu que le combat n’allait plus se tenir (en raison de l’incident au Stade Demba Diop)», a-t-il fait savoir.

Une confidence qui traduit l’amour que ce vieux de 60 ans éprouve à l’égard du lutteur des Parcelles Assainies, au point d’être surnommé dans le quartier où il habite, « Pa Modou Lo ». Un amour qu’il concrétise aujourd’hui avec son nouveau fils, dont le nom est baptisé Modou. Un geste magnifique qu’on se doit de faire parvenir à l’adversaire d’Ama Baldé, qui est actuellement aux Etats-Unis.

 

Voici les images !

 

Buzz Modou Lo
whatsapp 147
Annonces

(2) commentaires

Tex

Il.baptise encore a 60 ans? Voila pourquoi les gens auront toujours des problemes dans ce pays.
Mon oncle a 75 ans et il vient de baptiser , bien sur ce sont nous les neveux qui le depannons car ses 6 autres enfants ne travaillent pas.

Asse

Au Sénégal, on aime donner des caractérisations aux gens. A 60 ans, on vous dit « vieux ».? « Vieux » par rapport à qui ? C’est la preuve que les auteurs des articles font preuve d’une grande subjectivité : ils rapportent les événements, décrivent des personnes en fonction de leur propre personne. Je vous assure que si la photo de ce « vieux » de 60ans était montrée, on se rendrait compte qu’il est loin de l’être.

Publier un commentaire