Annonces
Annonces
» » » Tous les soldats israéliens ont quitté la bande...

Tous les soldats israéliens ont quitté la bande de Gaza

  • Aliou FAMA Aliou FAMA

Au 29e jour de son offensive, l’armée israélienne a annoncé ce mardi son retrait total de la bande Gaza, dès l’entrée en vigueur du cessez-le-feu acté la veille avec le Hamas, le groupe islamiste qui contrôle l’enclave palestinienne.

La trêve, qui doit normalement durer trois jours, devrait permettre aux civils de s’extirper de leurs fragiles refuges, notamment les 90 écoles aménagées par l’UNRWA, l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens. Le répit devrait également permettre d’enterrer les dernières victimes de ce conflit extrêmement meurtrier. Du côté de la bande de Gaza, le bilan des morts s’élève à plus de 1850 Palestiniens. Côté israéliens, 64 soldats ont perdu la vie, auxquels s’ajoutent 4 civils.

Face à ce funeste bilan, la communauté internationale commençait lundi à parler de «crimes de guerre» et d’en accuser plus ou moins directement Israël, tout en rappelant son droit à se défendre. Ce mardi, tout en se félicitant de cette trêve annoncée, la Maison Blanche a souligné qu’il appartenait désormais au mouvement islamiste palestinien de tenir ses engagements. Le patron de l’ONU a de son côté demandé aux deux camps «d’entamer dès que possible des négociations au Caire pour parvenir à un cessez-le-feu durable».

9h10. Israël dit avoir trouvé un «manuel du Hamas qui explique les avantages des boucliers humains». Le trêve sur le terrain n’empêche pas de continuer la guerre des mots. Depuis le début du conflit, Israël et le Hamas se livrent également une bataille sur les réseaux sociaux. Et Tsahal de twitter ce mardi matin qu’un «manuel du Hamas trouvé à Gaza explique aux terroristes les avantages des boucliers humains». Selon le site de l’armée israélienne, le document révèle «deux faits» : «le Hamas est conscient des efforts que Tsahal fait pour éviter les pertes civiles et ce groupe terroriste exploite les efforts de l’armée israélienne en utilisant la population de Gaza contre les forces de Tsahal».

9 heures. Les soldats de Tsahal quittent bien la bande de Gaza. Selon les différents reporters français sur place, les soldats de l’armée israélienne semblent respecter l’annonce du retrait des troupes. Tsahal assure qu’ils tous ont quitté la bande de Gaza.

8h45. Pour la 1ère fois, un nombre de réfugiés palestiniens en légère baisse. Selon le décompte de l’UNRWA, l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, 267 970 personnes sont actuellement déplacées dans les 90 abris aménagés dans la bande de Gaza par l’agence onusienne. «Pour la première fois, il y a eu une légère baisse globale des personnes déplacées dans nos abris», se réjouit l’agence sur son compte Twitter. Mais, précise-t-elle immédiatement, «nous n’avons aucune information de Rafah pour le moment, mais on signale une augmentation des personnes déplacées dans la ville de Gaza et Khan Younis».

8 heures. Israël a détruit tous les tunnels de Gaza. C’était l’objectif principal de l’opération «Bordure protectrice» entamée le 8 juillet dans la bande de Gaza. Avant de décider de se retirer, l’armée israélienne assure avoir réussi à détruire tous les tunnels creusés par le Hamas et menaçants jusqu’alors la population d’Israël.

7h20. Tsahal prévient qu’elle répondra aux attaques. La trêve de 72 heures a officiellement commencé mais reste fragile. Toutes les précédentes ont vite volé en éclats. Et la dernière fois qu’un cessez-le-feu de trois jours a débuté entre Israël et le Hamas, un regain de violence avait frappé la région frontalière de Rafah, après l’enlèvement présumé d’un soldat israélien, finalement mort dans une attaque du Hamas, via un tunnel. Cette fois encore, le porte-parole de Tsahal prévient que l’armée israélienne réagira à toute attaque en provenance de la bande de Gaza.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *