PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Sonko 7 - Tous ceux qui cherchent à salir Sonko pataugent dans des contrevérités*

Tous ceux qui cherchent à salir Sonko pataugent dans des contrevérités*

Dont acte ! 

Point d’éthique à Pape Malick, l’esprit étique. 

Un «

 

brillant

 

» esprit qui s’essaie à un exercice, soit qui le dépasse ou qu’il prend un peu trop à la légère

 

: raisonner Ousmane SONKO. Il n’aura réussi, ce n’est point étonnant, qu’à faire résonner sa haine. Et ç’aura été le seul point honnête de son laïus.

Il est heureux de constater que le patriote Ousmane SONKO est devenu – malgré lui – un fonds de promotion politique pour certains illustres inconnus en quête de notoriété. Qu’à cela ne tienne.

La réponse aurait pu tenir en deux étapes :

  • un résumé de son attaque
  • l’analyse du propos sous l’angle de la vérité, de l’honnêteté et de la pertinence. Un exercice facile puisqu’il il ne s’agirait que de départager deux citoyens dont l’un signe «patriote » et l’autre « membre de l’APR ».

Mais simplifions, pour ne pas lui mettre le cerveau à la torture.

Un certain Pape Malick NDOUR compare d’abord ce Patriote à Yaya Jammeh, pour insinuer une couardise. C’est gros comme propos ; « gros » pour être courtois, et Pape Malick ferait belle équipe avec certain cabotin qui rapportait un camion d’œufs renversé sans qu’un en soit cassé. Le courage d’Ousmane Sonko ne se démontre plus. Il n’a jamais fait le larbin pour mériter des avantages indus mais a même accepté de perdre son emploi pour ne pas transiger sur ses principes : son engagement pour la justice et l’équité, et défendre l’intérêt de sa patrie avant le sien et celui de son entourage . Ce que vous, Pape Malick, ne ferez jamais, ni d’ailleurs celui dont vous êtes tous les hommes-liges.

Mais bref, pour vous, le mot « vérité » n’a pas d’autre portée que son nom.

Cette Assemblée…

Et puis, il se lance dans un cours d’éducation – ou plutôt d’instruction – civique sur la vocation de l’Assemblée Nationale. Cela fait rire. Comme si ce n’est pas cette Assemblée qui a exclu son Président de l’époque, M. Macky SALL ; comme si ce n’est pas dans cette Assemblée « républicaine » qu’un député a osé dire qu’il est un député de Macky Sall, et qu’il n’a pas besoin de comprendre pour voter les lois ; comme si ce n’est pas cette Assemblée qui a refusé de verser ses impôts jusqu’à la dénonciation par Ousmane Sonko pour enfin réagir. Si connaître ces faits et les ignorer n’est pas malhonnête, alors la malhonnêteté n’existe pas. Au contraire de le soutenir, l’Assemblée nationale – dans sa frange « républicaine » – n’a cessé de lui vouer une inimitié à peine voilée qui a révélé son paroxysme lorsque vos députés, ne supportant plus la présence de l’honorable patriote Sonko, pour les raisons que tout honnête citoyen connaît, boudaient l’hémicycle à l’intervention du patriote Sonko. Notre seul regret d’ailleurs est qu’ils n’aient pas continué dans cette lancée.

Assemblée bourreau ou républicaine…

Toujours dans son délire, ce Pape Malick Ndour renvoie le Patriote Ousmane Sonko à réviser les « rôles et missions d’une commission d’enquête parlementaire… dont l’issue ne sera jamais une condamnation puisque l’Assemblée nationale n’a pas ce pouvoir. ».

Il vous suffit de revoir ce que Me El Hadji Diouf avait dit sur la Commission d’enquête de l’Assemblée Nationale. Et puis de tous les scandales révélés par Ousmane Sonko, pourquoi seul ce dossier a mérité l’attention de l’Assemblée Nationale ?

Combien d’acteurs politiques ont été liquidés par l’Assemblée Nationale, de Mamadou Dia à Khalifa Sall, en passant par les sieurs Idrissa Seck et Macky Sall, et qui sais-je encore ? Ah ! Bravo, cette Assemblée « républicaine », Pape Malick. Et pourquoi le principal concerné attend-il d’être acculé pour réagir, et aussi timidement ? Pourquoi le Procureur de la République attend-il plus d’un an sans réagir à l’interpellation de Pastef sur cette affaire des 94 milliards ? Ousmane Sonko ne fuit pas, et votre stratégie est connue : il s’agit (propos qu’on prête à Charles Pasqua) de « susciter une affaire dans l’affaire jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien ».

Sonko a gagné…

Ousmane SONKO n’a cessé d’assumer et de s’assumer. Et jusque-là, tous ceux qui l’ont démenti ou cherché à le salir n’ont en réalité fait que patauger dans des contrevérités où d’ailleurs ils veulent aussi embrouiller ceux qui ne comprennent pas parmi nos honnêtes concitoyens. Et c’est désolant, Pape Malick Ndour, de constater que vous êtes de ce lot de flagorneurs du pouvoir qui n’hésitent pas à affabuler, quitte à vous muer en expert de ce que vous ne maitrisez pas. Ce n’est pas à vous à dicter au patriote Sonko sa conduite ou ses actions. Il est assez responsable, tout à votre opposé, et n’a jamais cherché une couverture dans ses prises de position. Vous le déclarez « perdant » à l’élection présidentielle, mais il a gagné. Car sans grande coalition, il a su déjouer vos manèges, vous, ses ennemis politiques – qui avaient fait incursion chez sa mère lors des parrainages (pour une raison que vous seuls détenez). Et pour rappel le ministre de l’Intérieur l’avait démenti, mais le procès lui a donné raison. Qui donc mentait ? Si vous êtes honnête, Pape Malick Ndour, vous nous direz la réponse. Sans la coalition des autres candidats, disais-je, il a su engranger le score qui a démenti toutes vos prévisions, vous ses ennemis politiques. Car il faut oser l’assumer, vous le regardez non plus en adversaire, mais en ennemi politique. Et tous les actes que vous posez le visant ne cherchent qu’à l’anéantir tant politiquement que physiquement. Mais de tout cela il est conscient. Vous ne l’avouerez pas, évidemment, comme à votre habitude. Vous ferez dans la dénégation, et la manipulation de tous ordres.

Aucune posture victimaire

Le président patriote Ousmane Sonko n’adopte aucune posture victimaire : en parlant de son « casier judiciaire que vous de l’APR voulez salir » (puisqu’il ne s’agit que de vous), l’affaire des 94 Mrds en soi n’était pas en cause, mais la lâche entreprise de votre parti, à travers un de ses membres, d’exclure les fonctionnaires radiés de l’investiture à la magistrature suprême. Et aussi les manigances dont vous êtes capables et dont vous avez fait montre plus d’une fois, en condamnant des citoyens dignes, dont le seul tort aura été de ne pas vous être soumis. Et parallèlement évidemment, en laissant se pavaner d’autres coupables que vous n’avez cessé de défendre en criant sur tous les toits leur innocence. De quoi avez-vous peur ? D’un homme si impopulaire ? De ce menteur imbu de sa personne ? On aura tout vu et tout entendu pour le salir, mais par la grâce du Tout-Puissant, vos stratagèmes ont tous failli, à l’exception de l’ignominieuse radiation que vous avez tout de même réussi à lui infliger, par un processus aux antipodes de notre réglementation. Mais, c’est connu, le légalisme n’est pas votre fort.

S’offrir en marionnette à une Commission ?

Ousmane Sonko n’a manqué de respect à aucun de ses collègues parlementaires, mais il a la personnalité de ne pas s’offrir en marionnette à une Commission qui opère de façon sélective sur les dossiers dont elle a pris connaissance. Et puis il s’est adressé à qui de droit, et ne répondra que devant les instances judiciaires, et non politiques.

Enfin, le statut de chef de l’opposition n’obsède pas Ousmane Sonko. Dans son cursus, il n’a jamais aspiré à diriger l’opposition, encore moins quand il le devrait à une transaction qui compromette les valeurs pour lesquelles il a tant lutté. Il n’y a que les gens comme vous, Pape Malick Ndour – et malheureusement vous êtes pléthore dans l’APR et vos soutiens – qui s’entêtent à nier votre conscience en vouant aux gémonies d’honnêtes citoyens pour leur engagement patriotique, qui malheureusement, vous dérange tant.

*Dr ismaila Diallo


coordinateur


départemental de


Pastef Guinguinéo

Dr Ismaila Diallo Ousmane Sonko
whatsapp 1446
Annonces

(28) commentaires

Ndiobo Sow Saakal

Merci PASTEF et Sonko d’avoir fait naitre l’espoir en un Senegal pour tous.

Aly

Merci de la pertinence, c’est magnifique et c’est limpide. Il faut avoir la tête entre les jambes pour ne pas comprendre !

    Diouf

    Dr Diallo tu es devenu Dr en trichant.
    Donc tu ne pourrais passer ton temps qu,en étant mal honnête.

Abo

Je ne suis pas sonko mais je pose seulement cette question pourquoi les violeurs seuls attaquent toujours SONKO ďiouf avocat violeur malik gueye depute violeur yerim seck journaliste violeur donnez moi la reponse avant la fin de la semaine merci

Mamadou Diop

Encore une merde

Djibril

Merci  in grand merci kou diangue Ak kou diangoul  try dondè politique  bokoul   VIVE SONKO 

Cheickh Diagne

Comment salir quelqu’un qui déjà sale des cheveux aux ongles du pied puant le mensonge jusqu’à Guiguineo embaumant Dr Diallo ?

Sanem

Merci Mr Diallo le patriote,le combat continue jusqu’à la victoire.

Gangstapolitics

SONKO est un ennemi de la paix de la stabilité sociale au Senegal.
SONKO a des visées ethnicistes regionalistes et separatistes.
Quelqu’un cherche toujours á monter les senegalais contre les autres ne peux en aucun presider aux destinees du sénégal.
Sonko donnera l’independance á la casamance á coup sûr une fois elu preaident.
Car il des visées communautaristes et c’est grave..
#MFDC

Fanta Ngom

C’est normal étant un membre de pastef peux tu être honnête et lui demander de dire le nom de la banque le compte car il a avoué devant le peuple qu’il les connait donc qu’attendre vous pour mettre fin à ce débat ridicule où vous jouez aux Guignols …le peuple vous écoute le voleur qui crie au voleur.

Ans

Voila pourqoi nous wa pastef on est différent des indignes d l’apr. Nous avons partou d vrai intelectuel qi raison avc leur cerneau tout l contrair des corrompu d l’apr qi n’ont l’insult et l’injure dans la bouche.

Mbaye

C »est de la haine noire mélangée de la jalousie. Ils ont fait 59 ans en politique et ils n’ont jamais obtenu 1/5 de la popularité de M. Ousmane Sonko alors, comprenez qu’ils sont rongés de jalousie. Je compare ce garçon à Me Abdoulaye Wade dans les années 1979 à 1983. Sonko est un homme d’état à ne pas confondre avec les voleurs dans l’état.

Zion

Sonko,mamour ,khalifa Sall,Karim Wade ,Macky Alioune Sall ,idrissa seck tous du pareil au même les voleurs de la République ismaila Diallo épargne nous ton baratin

Matau

Bravo, bravo vraiment pure vérité, monsieur Ismaël, vive président sonko

Malick Diallo

Nos autortes qui nous gouvernent franceent il me font rire cest tous des clounnes des profitards il sont pas digne corruption detourenement voila notre metier la generationde marabout qui aiment largent

Jackson

Merci patriote et la lutte continue avec ces ignares Apériste

King Souley

GEO BOY
..

.

Bernard

Les seuls traîtres à notre nation sont ceux qui continuent à tuer des enfants des femmes enceintes en détournant l argent du contribuable sénégalais. Les députés ne payaient pas l impôt avant qu on ne les dénonce!
Est ce que ces personnes privilégient le Sénégal ? Ils vont nourrir leurs enfants avec l argent des sénégalais en pensant que cette jeunesse consciente va se laisser faire. Nous nous battrons malheureusement contre vous parce que vous n honnorez ni le Sénégal ni l afrique. Vous êtes pires que les colons

Séckou Pierre Biaye

Nous les patriotes seule la vérité donnera raison et je sais que Sonko va gagné et 2024 il sera président inchallah vous me donnerez raison donc rendez-vous 2024

Amina Amina

Merci presiden sonko degue rek la yala begeu yala mo lay arr mas chalah

Oussou

Pauvre type… Sonko à réussi à te berner comme beaucoup de moutons de Panurge sénégalais. Le Passer est une association de malfaiteurs et de voyous qui ne méritent que le mépris

Malick Diallo

Soncko dit courage dieu es5 avec toi dieu est plus fort que tous le monde inchalla la verite trionpheras les sengalais sont fatigue francement tu aime ton pays tu a fait trembler tout le monde les poltrons nous ont nas rienmes sommes digne

Ld

Ce Mr qui dis sonko donnera l’indépendance est ce tu es sûre de toi, est ce que tu connais la Casamance. Donc il faut prendre à être poli. C’est toi qui divise la Casamance et ton niveau instruction est faible. Je te fais savoir que le dossier de la Casamance est très sensible pour l’État du Sénégal. gangstapolitics, réfléchir un peu. Tout ce que tu dis n’est pas fondé. Un lambda comme toi, tu racontes des choses pareilles, c’est une honte.

Manawat

UN DIALLO-_DIALLO, DOCTEUR EN QUELQUE CHOSE, C’EST RARE POUR ETRE SOULIGNÉ. MAIS NAK,VOTRE COPAIN SONKO EST DIFFICILE À DEFENDRE, LUI QUI PRETENDAIT QU’IL S’APPRETAIT À QUITTER LA FONCTION PUBLIQUE QUAND LA DECISION DE RADIATION LUI EST TOMBÉE DESSUS. BREF. SA RADIATION, IL L’A DÉSIRÉE ,PREPAREE ET FINALEMENT OBTENUE. LE PAI, LE RND. ,LE PDS ETAIENT TOUS PORTEURS D’UN PROJET POLITIQUE BIEN ÉLABORÉ ET TRÈS ATTRACTIF . SONKO. ,LUI, N’ APPORTÉ QUE LA DELATION ET LA HAINE
C’EST LE PLUS GRAND COMMUN DIVISEUR DU PAYS. TOUJOURS MENTIR, TOUJOURS MANIER L’INSULTE ET LA. MÉDISANCE….

Sembe

Au pastel, même un papier à poubelles vaut mieux que l’ensemble des cadres de l’APR et de BBY. Quelle honte!

Fd

Sonko menteur

Kanysaf

Foutez nous la paix avec ce menteur qui a utilisè le systeme pour enculer la famille leboue pour un gain de 11 milliards.

A. Niang

Décidément, Sonko n’est entouré que de personnes appartenant à ces quatre catégories : intelligence, honnêteté, courage, détermination. Ce qui est quasi inexistant dans les autres formation politiques.

Publier un commentaire