PUBLICITÉ
jean paul dias 8 - Suppression poste PM - "Fast track" : Jean Paul Dias dit avoir été surpris...

Suppression poste PM – « Fast track » : Jean Paul Dias dit avoir été surpris…

Jean Pal Dias dit avoir été surpris de la suppression du poste de premier ministre avec, à la place le « fast track ». Le président du Bcg était l’invité de l’émission « Objection » sur les ondes de la radio Sud fm.

« Ecoutez, je vais vous dire la vérité. Moi, personnellement j’ai été surpris… Peut-être que je n’ai pas tout lu ou tout entendu, mais je ne me souviens pas avoir vu ou entendu ça dans l’exposé de son programme. Je suis tombé des nues quand j’ai entendu ça…« , a réagi Jean Paul Dias, concernant la suppression du poste de premier ministre et la politique du « fast track » initiée par le Président Macky Sall.

Ainsi, sa première réaction, Jean Paul Dias dit qu’il n’était pas d’accord. « Je vous dit la vérité. Parce que je ne comprenais pas. Mais je dois reconnaître, par la suite, par deux occasions, j’ai entendu le premier ministre parler, expliquer, il m’a plus ou moins ramené. Mais, je demeure toujours pas convaincu« , renchérit-il.

Sa conviction, c’est que « le président de la république est élu. Il dit, du moins on semble comprendre qu’il y’avait des goulots d’étranglement dans la chaîne de décision entre les ministres-le PM; le PM-le président…; l’aller-retour… Quand on vous dit que la primature qui était à 50 mètres est la présidence, dès fois une lettre mettait une semaine, ça ce n’est pas normal. C’est lui le responsable, c’est lui qui devra faire le bilan. Il veut aller très vite. Mais moi, je voudrais aussi que le président accepte qu’à un moment donné, il devra faire une évaluation. »

Il poursuit : « Est-ce que ce fast track là a été efficace? C’est ce que je souhaite. Parce que ce que je pense, c’est que tôt ou tard, le poste de Pm reviendra. En tout cas, au prochain mandat et quel que soit le détenteur. Que ce soit lui ou un autre… » Jean Paul Dias pense, à cet effet que c’est essentiellement la décision du Président Macky Sall, son choix. Et « si il dit qu’il veut se mettre devant, je dis OK. Mais il serait bon que dans deux (2) ans, il nous fasse savoir si ça été efficace ou pas. » Non sans révéler qu’il préfère qu’on revienne à la fonction de premier ministre…

Fast Track Jean Paul Dias
Annonces

Publier un commentaire