Supposés créanciers de Sonko : Vers l’ouverture d’une enquête parlementaire!

Les accusations que Matar Diop porte sur le leader de Pastef alimentent les débats de toutes parts. Selon le député de BBY, Ousmane Sonko  aurait reçu des fonds en guise de financement qatarien, en contrepartie d’une promesse de revenir sur les contrats pétroliers signés par le Sénégal en cas d’élection  à la présidentielle. Des accusations qu’il ne compte pas  retirer d’ailleurs, puisque le parlementaire exige de la lumière. Interpellé à jouer sa partition, le président de la commission des lois à l’Assemblée nationale s’est  prononcé sur l’affaire. Moussa Diakhaté annonce la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour tirer l’affaire au clair dans l’ordre du possible.

Tout est possible

« Il y a une possibilité de s’autosaisir. Tout dépend de la volonté du député. En tout cas, en son article 48 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le député peut, s’il le désire, saisir le bureau de l’Assemblée nationale pour l’ouverture d’une enquête parlementaire. Si tel est le cas, le bureau de l’Assemblée nationale saisit la conférence des présidents qui statuent sur le cas, qui pourrait éventuellement saisir la commission compétente. S’agissant d’argent sur le cas d’espèce, ce serait certainement la commission des finances qui se réunit pour travailler et faire une résolution. Donc je confirme oui. L’Assemblée nationale pourrait bel et bien s’autosaisir dans ce cas », a affirmé Moussa Diakhaté lors d’une déclaration sur Rfm.

Le calme

Interrogé sur la possibilité que le groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar demande l’ouverture d’une enquête parlementaire, Moussa Diakhaté a adopté une position prudente et responsable.

Il a souligné qu’il n’est pas le président du groupe et qu’il n’a pas été mandaté pour parler au nom du groupe. Il a exprimé sa volonté d’attendre que la voie autorisée officielle du groupe, notamment le président Abdou Mbow, soit saisie, et que le groupe se prononce éventuellement sur la probabilité d’ouverture d’une enquête parlementaire dans ce cas particulier.

6 COMMENTAIRES
  • TRAORE

    Quel est l’intrêt de maintenir Sonko au devant de l’actualité politique ????

    • Diallo

      Ce qu il voulait non?

  • Diallo

    Sonko a accuse Mame Mbaye Niang d avoir detourne 240 milliads vous avez crush vous les nafekh maintenent on accuse d avoir 20 milliads vous dites c est pas vrai beaucoups irony en enfer en fille indienne a pas cadences cet argent peu bien etre vire Dan’s un autre pays on a pas besoin de remettre l argent directement a sonko

  • Baba

    De la Merde pour divertir les sénegalais

    Sort tes preuves
    Qatar te potera plainte
    Imbécil

  • Baba

    Des conneries
    BBY n aura que 19% des suffrages des sénégalais

  • BAXAM

    DEUG REK MACHALAH SONKO REK INCHALAH CES DICTATEURS VAUTOURS COMPLOTEURS ASSASSINS MANIPULATEURS MENTEURS VOLEURS CRIMINELS DEUMS DÉLINQUANTS DE MERDE SANS VERGOGNE NI FOIE NI DIGNITÉ SONT LÀ QUE POUR LEUR PROPRE INTÉRÊT YEWOULENE CHÈRE JEUNESSE SÉNÉGALAISE VOTONS POUR LE CHANGEMENT MAQUIS SALLES ET SON REGIME DICTATORAL RÉPONDRONT À LA CPI INCHALAH

Publiez un commentaire