PUBLICITÉ

Soutien au Pr Babacar Diop : 24 h de grève dans les universités publiques

Suite à l’arrestation et à la mise sous mandat de dépôt du Dr Babacar Diop pour le délit présumé de violation de l’arrêté préfectoral interdisant toute manifestation dans le périmètre du centre-ville de Dakar, le SUDES /ESR a lancé un mot d’ordre de grève de 24 heures.

Motion de soutien à un collègue en prison

Après avoir appelé en vain à la libération immédiate du leader des Forces Démocratiques du Sénégal (FDS), depuis le mercredi 4 décembre, les membres du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal ont décidé d’aller en grève, pour soutenir leur collègue.

Les garanties de représentation de Babacar Diop 

Dans un communiqué parvenu à Senego, le secrétaire général national du SUDES, Dr Oumar Dia, regrette malheureusement que « le collègue Babacar Diop est encore en prison alors qu’il n’y a aucun risque qu’il quitte le pays ».

Le gouvernement mis devant ses responsabilités

Les enseignants rappellent que « sa situation sanitaire se dégrade de jour en jour. Et le SUDES /ESR tient le gouvernement pour responsable de tout ce qui pourrait lui arriver ». Exigeant toujours sa libération immédiate, le SUDES /ESR décrète un mot d’ordre de grève de 24h dans l’ensemble des universités publiques du Sénégal.

Babacar Diop Grève
whatsapp 352
Annonces

(6) commentaires

Rafna1

N’importe quoi…le gars a été interpellé dans le cadre de ses agissements politiques et vous partez en grève…..un véritable bordel

Hyt R

merci pour le soutien il ne faut pas lâcher car avec wathiatia il faut forcer c’est un imbécile qui n’a pas de coeur

Charles

Rafma ,TU ES DE QUELLE ECOLE? LA MANIFESTATION ETAIT CONTRE LA HAUSSE DU PRIX DE L’ELECTRICITE.LE VRAI BORDEL EST DE VIVRE SANS RIEN COMPRENDRE DE LA VIE,CELA VEUT DIRE ETRE UN IDIOT.

Alioune Toure

Le mot d,ordre doit être conçu pour tout le secteur de l,éducation .

Cheikh Amidou Toure

la place du Professeur Diop n est la prison, mais ce n est pas la rue non plus. Un professeur doit soigner son image pour servir de modèle aux étudiants. Mais vadrouiller dans les rues à l l’appelle d un malade mental comme Sagna, ce n est pas le rôle d un enseignant de son niveau. Il a d autres tribunes pour s exprimer

M Mboup

Certes la place du Pr Babacar Diop n est pas en prison mais sa place n est pas non plus derrière un exalté comme Guy Marius Sagna agrippé aux grilles du Palais . Nous devons respect au enseignants de l Université mais ce respect exige d eux un comportement de responsabilité .
Celà dit nous réclamons de nos voeux la libération du Pr Diop

Publier un commentaire