PUBLICITÉ

Série de vols de bétail à Pikine : Le mis en cause arrêté, son Range Rover saisi…

El Hadji O.D. a été finalement mis aux arrêts samedi dernier, vers 21h, au foirail des petits ruminants de la Seras sis dans le département de Pikine. Le mis en cause faisait l’objet de plusieurs plaintes et était activement recherché par les forces de sécurité et de défense du pays, notamment la gendarmerie.

Clap de fin pour la longue razzia du recherché voleur de moutons de race nommé El Hadji O.D. Ce dernier est un bien drôle de délinquant qui a un modus operandi pour le moins atypique pour réussir ses nombreux coups tordus. Il renvoie tout le temps l’image d’un super client balèze avec des signes extérieurs de richesse devant ses potentielles proies et leur joue un mauvais tour avant de fondre dans la nature.

El Hadji louait de rutilantes bagnoles neuves et se présentait devant ses proies pour les impressionner 

A la vue d’El Hadji, tout vendeur de bétail ou plutôt de moutons de race aurait sans doute succombé à sa fière allure et sa prestance et se serait fait doux comme un agneau et surtout tout petit, avant de se plier à ses quatre volontés. Tellement il renvoie l’image d’un homme riche comme Crésus. Surtout quand il débarque d’une rutilante bagnole flambant neuve dans un foirail de ruminants pour acheter des bêtes. Il a frappé de la sorte à maintes reprises dans beaucoup de localités du pays. Notamment à Keur Mousseu sur la route de Thiès et à Bambilor.

Il a opéré une razzia à Keur Mousseu, Sébikotane et Bambilor

A chaque fois que le gus repère une potentielle proie à plumer, il vêt ses habits de haute couture bien repassés et parfumés, les porte avec beaucoup de classe et loue une rutilante voiture auprès de l’entreprise dénommée «Touba Belel automobile», histoire d’impressionner puis de gruger ladite proie. Victimes des agissements du malfrat, plusieurs vendeurs de moutons de race ont déposé une plainte contre lui dans différents services de sécurité publique du pays, qui ont lancé un avis de recherche et d’arrestation.

Il propose trois moutons de race à 125 000 l’unité aux éleveurs à la Seras et se fait démasquer

Cette nuit-là, le gus débarque au foirail des petits ruminants avec trois moutons de race (Balibali) à bord d’une voiture type Range Rover immatriculée Dk 53… et se propose de les brader aux éleveurs-vendeurs. Mais, face au prix dérisoire, ces derniers flairent un coup tordu et rechignent à casquer. Ils engagent cependant une petite discussion avec lui et l’interpellent sur la provenance des bêtes. Le quidam fait la moue, affiche de grands airs et affirme les avoir achetées à Sandiara à 125 mille l’unité.

Beaucoup de victimes envahissent la police, identifient le gus, tombent des nues et déballent tout

Informés de l’interpellation du suspect, beaucoup de victimes envahissent les locaux du commissariat de police, voient celui-ci dans la chambre de sûreté et tombent des nues. Elles affirment tous avoir été escroquées par le mis en cause. O. Sow dit avoir été grugé à la date du 13 février dernier par le sieur El Hadji qui lui avait vendu deux moutons de race d’autrui à 310.000 francs. Il revendra ensuite les bêtes à un éleveur établi à la Seras de Pikine. Mais, un individu se présente plus tard devant lui et revendique sans cesse la propriété légitime des moutons.

El Hadji nie, le véhicule Range Rover blanc Dk 53…et les trois moutons de race conduits à la police

Le mis en cause nie les incriminations de vol et d’escroquerie et reconnait cependant avoir traité avec tous les plaignants qu’il indique avoir payé jusqu’au dernier centime leur argent pour le prix des moutons évoqués plus haut. Le véhicule de type Range Rover de couleur banche immatriculé Dk 53… est immobilisé à la police. Les trois moutons de race qui étaient à bord sont gardés en lieu sûr dans les locaux du commissariat. Le mis en cause est en garde à vue. Il pourrait être déféré incessamment pour vols de bétail et escroquerie. L’enquête suit son cours.

Annonces

(3) commentaires

  • Charles

    BRAVO UNE FOIS DE PLUS.
    APRES LES MOUTONS IL FAUT PAS OUBLIER LE PETROLE A LA MAIRIE ÇA COULE BIEN.
    C’EST PAS LOIN DE PIKINE.
    MERCI ET BRAVO.
    IL RESTE LE SUPER BRAVO,SI LE PETROLE NE COULE PLUS A LA MAIRIE.

  • Kos

    Vous n avez pas dit comment il grugeait les propriétaires des moutons. Il se présente bien nippe avec 1 grosse 4×4 et puis qu est ce qu il se passe après? Il prend à crédit et disparait ou bien? Faut dire espèce de con de doulnaliste. Doul rek.

  • Okkkk

    SENEGAL GNU GNAK FAYDA LAGNU AY SATIA AY KHAR IMBECIL