Sénégal : coup de filet des douaniers, cocaïne et fusils saisis

Sénégal : coup de filet des douaniers, cocaïne et fusils saisis

Les forces douanières sénégalaises ont réalisé une importante saisie de drogue ce samedi 1er juin 2024. Lors de cette opération, les agents de la Brigade commerciale des Douanes de Keur-Ayip, situés dans la région douanière du Centre à Kaolack, ont découvert 30 kilogrammes de cocaïne. Cette drogue était habilement dissimulée dans les portières et la malle arrière d’un véhicule Hyundai Santafe immatriculé à l’étranger.

Cette intervention a été rendue possible grâce à l’utilisation d’un scanner portatif, un équipement acquis dans le cadre du Programme de Modernisation de l’Administration des Douanes (PROMAD). La Division de la Communication et des relations publiques des Douanes a précisé que cet appareil a joué un rôle clé dans le succès de l’opération en déjouant le stratagème des trafiquants.

La valeur totale de la drogue saisie est estimée à deux milliards quatre cent millions de francs CFA. Les deux individus qui se trouvaient dans le véhicule ont été appréhendés, et une procédure judiciaire est en cours.

Outre la drogue, les douaniers ont également saisi trois fusils artisanaux près de la frontière avec la Gambie. La Division de la Communication des Douanes souligne que cette opération renforce les efforts continus des autorités pour combattre le trafic illicite.

En effet, la Brigade de Keur-Ayip avait récemment saisi 13 kilogrammes de cocaïne, et depuis janvier 2024, les douanes de Kaolack ont saisi 300 kilogrammes de chanvre indien, dont 105 par cette même brigade. Au total, près de 2 tonnes de cocaïne ont été interceptées par les douanes depuis le début de l’année.

L’Administration des Douanes affirme son engagement à lutter contre le trafic illégal et appelle la population à soutenir les efforts des unités douanières dans leurs opérations de ciblage et d’investigation.

1 COMMENTAIRE
  • Jambalo

    Merci à la douane il faudra les traquer ces narcos bandits de grands chemins, pirates des mers

Publiez un commentaire