PUBLICITÉ

Sénégal : A quand la fin de la mendicité des talibés? (Video)

La problématique de la mendicité reste jusque-là, une équation .

Ils sont des dizaines de milliers avec chacun sa gamelle, souvent sans chaussures et portant des vêtements en lambeaux, à déambuler dans les rues de la capitale Sénégalaise. Ils ont été confiés par leurs parents à des daaras pour apprendre le Coran, mais chaque jour, ils doivent mendier au profit de leur maître coranique. La pratique de la mendicité est-elle recommandée par l’islam ? Le mauvais traitement infligé à ces enfants répond-il aux préceptes de la religion ?

Serigne Modou Bousso Dieng a fait face au journaliste Alain Foka de la RFI. Le guide religieux et personnalité politique était l’invité de l’émission « Le débat africain ». « Moi je pense que toutes les enquêtes qui ont été réalisées depuis que je suis à l université montrent que la plupart des enfants viennent de ľintérieur. J ai mené une enquête en 2014 pour le compte de la cellule nationale de lutte contre la traite de personnes ».

Regardez !

Les Talibés Serigne Modou Bousso Dieng
whatsapp 105
Annonces

(2) commentaires

Ibu

il faut dabore mettre fin le griot teuggeu niegno qui font les 80%de la population il faut y ajouter les laobes et ne vivent que par tendre la.main donc senegal 80% de la population son des mendiants

Borom Ndiarem Faye

métital khalé lislam santouko kén kouko déf sak mbontéla ak sa niaka dégue lislam bénénbi moy yén soi disan marabou milliard yinguén teuthi thi sén conte bankyi ak soulko thi sén keuryi té liguéyoulénko loudoul tok di talal lokho ay dof di liguéy dithi ték lounioudoul tek thi sén lokhoy way diour yi sonone thi niom baniou menoulé dara milliard yoyou bolénko guénéwone problémou dara safaraou wayé dolénko déf ndakh lislam nioroulén danguénkoy comércé adouna molén nior ay oto you bari étage you bari conte banque you féss diabar you bari ak bazin you chére lou yakhou thi dinéji senegal yénla dém bay andak seriniou dara bou atana dieul khaléb diouromi at guissoul ndayam guissoul bayam bayam toumourankélko lolou douyouko nga dieul wégne yéw thi tankyi thia nan lolou dinéla c faux sorina ak lislam

Publier un commentaire