Sécurité routière : Les acteurs invités aux respects des règles et à la vigilance

Les récentes scènes de violences constatées entre les pêcheurs de Kayar, Mboro et Guet Ndar ont fait réagir des acteurs de tous bords. Ces violences ont malheureusement fait un mort et de nombreux blessés. En Conseil des ministres, le président Macky Sall a d’ailleurs pris des mesures pour éviter à l’avenir d’autres événements de ce genre.

Les Femmes Cadres de la Plateforme de BBY souhaitent un prompt rétablissement aux blessés et présentent leurs condoléances aux familles des victimes de Kayar, Mboro et Guet Ndar.

Elles encouragent le Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, M. Pape Sagna Mbaye dans la gestion préventive des différends et de la stabilité sociale dans ce sous-secteur représenté par la pêche artisanale. Elles félicitent l’intervention responsable et consciente des familles religieuses et coutumières intervenues afin de pacifier le climat, jouant ainsi leurs rôles de tampon social.
Enfin, elles se réjouissent des mesures prises en Conseil des Ministres du 12 avril, de sensibilisation des acteurs impliqués, en vue de déployer la solidarité nationale auprès des blessés et des sinistrés signalés mais également d’asseoir durablement la coexistence pacifique des acteurs de la Pêche artisanale, dans le respect scrupuleux de l’Etat de droit et du Code la Pêche.

Par ailleurs, Les Femmes Cadres exhortent les usagers de la route à davantage de prudence et de respect du code de la route ainsi que des mesures prises suite aux accidents meurtriers de janvier qui ont couté la vie à 42 personnes. Depuis lors, prés 21 personnes ont de nouveau perdu la vie. En ces derniers jours de Ramadan, Leilatoul Qadri et Korité, elles appellent à la plus grande vigilance sur les routes en droite ligne avec la politique Ministère des transports qui ne cesse de sensibiliser les populations à l’éducation routière.

Aussi, elles saluent la réception d’équipements scientifiques pour 130 laboratoires pédagogiques et de recherche des Établissements d’Enseignement Supérieur. D’un montant global de près de 52 milliards de FCFA, ces équipements permettront de relever le niveau de l’enseignement pratique à travers les cent (100) laboratoires pédagogiques mais également d’assurer une recherche de qualité.
En définitive, les Femmes Cadres sont fières de réaffirmer leur engagement de s’ériger en boucliers, d’assumer leur responsabilité face à l’histoire et d’accompagner le Président Macky SALL au-delà de 2024 même, pour l’intérêt supérieur de la Nation.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire