Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Revue Presse : Les quotidiens encore Sonkorisés

Les récents développements notés dans l’affaire Ousmane Sonko, du nom de l’opposant sénégalais visé par une plainte pour ‘’viols répétés’’ et ‘’menaces de mort’’, continuent d’alimenter la chronique des quotidiens parvenus, lundi, à l’Agence de presse sénégalaise.

L’Assemblée nationale a voté, vendredi, la levée de l’immunité parlementaire du leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), ouvrant ainsi la voie à sa convocation et son audition par un juge d’instruction dans le cadre d’une plainte émanant d’une jeune femme employée d’un salon de beauté et de massage.

A ce sujet, le journal ‘’Les Echos’’ fait savoir que le juge d’instruction n’a jusqu’à présent pas reçu notification de la levée de l’immunité du député, alors que tous les autres protagonistes de l’affaire seront auditionnés cette semaine.

La publication croit savoir que le document doit en principe être disponible ce jour (lundi) car l’Assemblée nationale va écrire au ministre de la Justice, lequel va le mettre à la disposition du juge d’instruction via le procureur de la République.

La Tribune évoque une ‘’semaine décisive’’ pour le leader du Pastef qui doit normalement recevoir une convocation du juge du huitième cabinet d’instruction pour l’entendre dans l’affaire l’opposant à la masseuse Adji Sarr.

‘’Mais Ousmane Sonko a déjà récusé le magistrat instructeur et dénoncé la violation de la loi sur la levée de son immunité parlementaire. Des considérations qui l’ont amené à dire qu’il ne répondrait pas’’, rappelle le journal.

Les réactions et autres ramifications de cette affaire préoccupent également les quotidiens à l’image de Libération qui relate des arrestations en série et soutient qu’au moins 47 soutiens de Sonko ont été placés en garde à vue entre vendredi et samedi.

Le journal lève le voile sur les 17 femmes figurant parmi les sympathisants de PASTEF qui attendent d’être déférés au parquet.

‘’Aux actes de vandalisme et menaces des pro-Sonko, l’Etat oppose une répression sans précédent. La guerre se mène dans les rues, dans les médias et sur les réseaux sociaux’’, estime de son côté Enquête qui pointe un ‘’Jeu de terreur’’ à sa Une.

Des arrestations sont notées jusque dans les rangs de la police et de la gendarmerie, assure Le Quotidien. Le journal du groupe Avenir Communication indique, par exemple, qu’un policier et un gendarme, soupçonnés de renseigner le leader de Pastef, ont été arrêtés et remis à la Brigade prévôtale, alors que deux autres policiers sont sous surveillance.

‘’L’Affaire Sonko-Adji Sarr accouche d’autres tensions’’, déplore Vox Populi, en citant notamment l’incendie, à Rufisque, de la maison de Seydou Diouf, le président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, et un autre départ de feu, à l’origine inconnue, enregistré sur un chantier de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (sud).

Le journal revient également sur les arrestations de 18 membres de la coalition citoyenne ‘’Le peuple’’, dont Dame Mbodji, un leader syndical du monde éducatif.

Dans Sud Quotidien, le camp de la majorité présidentielle, accusé par Sonko, d’être l’instigateur d’une ‘’machination’’ contre sa personne, réagit par la voix de Seydou Guèye, coordonnateur de la communication du Palais de la République.

‘’Il a réfuté la thèse du complot impliquant le régime et indiqué au sujet du refus annoncé de leader de Pastef de déférer à la convocation du juge d’instruction qu’il n’y a pas un citoyen sénégalais qui soit hors de portée de la loi’’, rapporte le journal.

Pour prévenir d’éventuelles conséquences fâcheuses, des leaders religieux ayant entamé une médiation dans cette affaire ont rencontré Ousmane Sonko à son domicile, nous apprend L’AS.

Afin de restaurer un climat stable sur tous les fronts au Sénégal, des acteurs religieux ont pris leur bâton de pèlerin pour apaiser la tension ambiante. Une délégation du Collectif des religieux pour la sauvegarde de la paix civile composé de Mame Mactar Guèye et Abbé Jacques Seck a rencontré Ousmane Sonko, souligne la publication.

‘’Les religieux au salon d’écueils’’, affiche à sa Une L’Observateur en précisant, dans ses colonnes, que la médiation n’aura aucune incidence sur la procédure judiciaire en cours.

Pendant ce temps, Le Soleil s’intéresse à la campagne nationale de vaccination contre le nouveau coronavirus et annonce l’arrivée attendue, mercredi, de 340.000 doses supplémentaires de vaccin dans le cadre de l’initiative Covax.
APS

35 Whatsapp
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    23:50 - 11/04/2021

    (Vidéo) Lutte: Diéne Kaïré honoré à Derklé après sa victoire sur Modou Anta, Regardez!

    Whatsapp
    23:24 - 11/04/2021

    France: La date du début du ramadan connue

    Whatsapp
    22:35 - 11/04/2021

    Arrét sur image : Ahmed K. Niass baptise sa fille du nom de sa défunte épouse, Khady Sarr (9 photos)

    Whatsapp
    22:25 - 11/04/2021

    Foot: Le défenseur des Lions, Ousseynou Ba encore champion de Grèce avec l’Olympiakos !

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp