PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
apr - Remous dans l'Apr : cas Karim Wade à l'épreuve des "dauphinats" virtuels

Remous dans l’Apr : cas Karim Wade à l’épreuve des « dauphinats » virtuels

L’Alliance pour la République (APR) est très secouée par des problèmes internes qui la minent même si les républicains tentent de les dissimuler. Mais c’est un secret de polichinelle, à l’aube du  second et dernier mandat du président de la République.

L’Apr en eaux troubles

L’Alliance Pour la République (APR) nage dans des confusions au relent de tensions, notées depuis quelques dans ses rangs. Aujourd’hui, le cercle des républicains traverse une période assez turbulente en ce sens que le président Macky Sall en est à son second et dernier mandat conformément à ce que dit la Constitution et que lui-même a affirmé publiquement.

Wade-Macky, l’équation à mille inconnus…

Cette situation de crise est d’autant plus exacerbée que les retrouvailles entre le président Abdoulaye Wade et son successeur Macky Sall, ont fini de propulser Karim Wade au devant de la scène politique. Notamment en terme de révision de son procès, de sa réhabilitation et de son retour au Sénégal, pour se positionner également par rapport à l’après Macky. Donc, il y a naturellement dans le parti présidentiel, des personnalités qui ambitionnent (…discrètement) de briguer la présidentielle de 2024.

Les masques commencent à tomber

Le dernier communiqué du ministère des Affaires Etrangères niant les engagements de l’Etat, après la publication du rapport produit par le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies est à ranger d’ailleurs dans le registre de la rébellion politique. Par son manque de tact et de sang froid, Amadou Bâ a fait tomber son masque lorsqu’il s’est agi d’aborder le sujet sur la réhabilitation de Wade fils.

Ambitions à légitimer ?

Ce qui, de l’avis des analystes, est « bien compréhensible ». Et de ce point de vue, des remous ne manqueront plus de se signaler, et même des difficultés à gérer toutes ces aspirations qui s’entrechoquent en perspective de la fin du mandat présidentiel en cours.

Entre respect de la Constitution et le forcing !

Mais à ces « présidentiables » de l’Apr, viennent s’ajouter la cohorte des alliés de Benno Bokk Yakaar comme le Parti socialiste (PS) et l’Alliance des forces de progrès (AFP) entre autres formations membres de la mouvance présidentielle, dont les instances n’ont pas encore dit leur dernier mot. Parce que la classe politique fait face à une incertitude entre un 3ème mandat déjà agité et le respect de la Constitution dans ses dispositions affairant au nombre et à la durée des mandats présidentiels.

Alliés Karim
Annonces

(5) commentaires

Siradji

AMADOU BA A VOLE DES MILLLIARDS ET MENE SA CAMPAGNE AUX NIVEAU DES FAMMILLES RELIGIEUSES EN SECRET.

MEME SES VIDEOS SONT TOUT DE SUITE SUPPRIMES APRES PUBLICATION. ON SAIT TOUT ET ON ATTEND LE BON MOMENT.
VOLEURRR

Charles

L’APR EST ARRIVE AU POUVOIR PAR FAUT POLITIQUE LOURDE.DES AMATEURS TOUT SIMPLEMENT,ET REGARDONS LE VOLE BAT SON PLEIN.

Malick Diallo

Francement ces politiciens se fils delarepublique pour quoi lafricain aime le pouvoire ya du sucre ou du miel ou bien il sont pour le peuple ou pour remplire les poche chere politiciens la politique nest pas un metier apprenait a aller travailler francement les politiciens africains ne sont pas digne vous nous faites honte il faudra avoire pitier aux peuple le peuple est tres faiguer a quoi bon de vivre dans ces pays cest vraiment malheureux

Samba

Chers amis
Laissez en paix amadou Ba pourquoi tous ces complots contre lui pourquoi passez par ces mesquineries pour vouloir le salire soyez courageux vous etes de gros peureux mesquins lâches foutez lui la paix
Laissez le travailler comme il l’a fait aux finances meilleur ministre des finances
Commanditaires taisez méchants peureux hypocrites
Taisez vous taisez vous finit la récréation travaillez et laissez nous en paix les chiens méchants aboient la caravane passe merci taisez vous c’est le temps du président et pas d’une autre personne

Samba

Chers amis
Laissez en paix amadou Ba pourquoi tous ces complots contre lui pourquoi passez par ces mesquineries pour vouloir le salire soyez courageux vous etes de gros peureux mesquins lâches foutez lui la paix
Laissez le travailler comme il l’a fait aux finances meilleur ministre des finances
Commanditaires taisez méchants peureux hypocrites
Taisez vous taisez vous finit la récréation travaillez et laissez nous en paix les chiens méchants aboient la caravane passe merci taisez vous c’est le temps du président et pas d’une autre personne

Publier un commentaire