Ismaïla Madior Fall: «Le président Macky Sall va faire 7 ans si…»

Ismaïla Madior Fall: «Le président Macky Sall va faire 7 ans si…»

La réduction du mandat présidentiel de 7 à 5 ans ne sera plus possible si le Conseil constitutionnel y oppose son niet catégorique. C’est du moins ce qu’estime le Pr Ismaïla Madior Fall sur la Rfm ce dimanche.

A en croire ce conseiller juridique du président de la République, Macky Sall, « un avis qui est donné par un organisme consultatif peut être un avis consultatif ou conforme. Quand c’est un avis consultatif, ça ne lie pas l’autorité qui demande l’avis. Quand il est conforme, il le lie ».

« Mais ici, argumente-t-il toujours, on n’est pas dans le cadre d’un organisme consultatif, on est dans le cadre d’une juridiction constitutionnelle, c’est un avis judiciaire. Les avis rendus par le Conseil constitutionnel lient le président de la République ».

« Le président est obligé de suivre l’avis du Conseil constitutionnel tel qu’il soit. Que le Conseil dise avis favorable ou avis défavorable, il est obligé de suivre l’avis », tranche  net le Pr Fall.

Dans son message de fin d’année adressé à la Nation jeudi dernier, le président de la République, pour réduire son mandat de 7 à 5 ans,  a décidé de consulter et le président du Conseil constitutionnel et celui du président de l’Assemblée nationale.

10 COMMENTAIRES
  • Modou

    Et quand Wade voulait un 3éme mandat le conseil l'avait validé et pourtant en tant que constitutionnaliste vous disiez le contraire alors ne nous parler pas du conseil si le président le veux le conseil le fera.

  • seuleukh_suuf

    En réalité, cet individu a des argumentaires à géométrie variable; et il est INCOMPÉTENT, malgré qu il soit bardé de titres, ceci à l'image de beaucoup de nos universitaires qui ont eu des avancements essentiellement par népotisme.
    Le Conseil constitutionnel ne peut être que CONSULTATIF. Point barre.
    1 Si l'avis du conseil constitutionnel est favorable aux réformes proposées sous forme de projets de lois, alors à ce moment le Gardien de la constitution peut 'faire évoluer la constitution' par voie parlementaire, par le biais de projets de lois. Certains projets de loi seront retenus, d'autres rejetés ou remis dans le circuit pour des modifications.
    2. Si l'avis du conseil constitutionnel est défavorable, le Gardien de la constitution sera obligé de passer par voie référendaire pour apporter des changements dans la constitution. Le package de réformes sera proposé en deux blocs, pour un 'OUI' ou un 'NON'.

  • d

    c'est honteux de ta part jeune homme. la ficelle est trop grossepour passer.
    on se foutra de l'avis du CC
    si Macky joue, les électeurs le déposeront aussi simplement

  • babs

    il faut savoir k avan ts le pdt doit respectez la decision du conseil consitutionnelle la reduction de son mandat c une engagement personel mai la decision du conseil c autre choses.

  • lebaolbaol tigui

    C'est le ridicule continental, mondial qui attend Mack sall…Il faut que ses proches parents le liberent de ceux qui le poussent à se dedire……deux ans ne valent pas la peine.

  • dème azou al'ss

    À mon avis sur notre pay il n'est pas évident de rester tous les temps à discuter pour mandat nous devons avoir faim pour le développement de notre petit pays. Il y'a temps politique et temps de travailler je pense vous m'escuserez bone chance

  • citoyen

    Président s'il vous plaît N'ECOUTEZ PAS ces théoriciens.Vous êtes entrain de travailler;c'est l'essentiel.RESPECTEZ VOTRE ENGAGEMENT AVEC LE PEUPLE.NE CRAIGNEZ RIEN.

  • baye niass loum

    si vous respectez votre engagement vous n'avez rien en perdre le contraire sera pire pour toi et pour le pays

  • Anonyme

    Jeune Afrique a vue net.

  • #Terminus2017

    Je me pose la question à savoir si seulement Macky SAll connaissait la valeur de la parole donnée?
    Il est sur le point de faire du "wakh wakhétt", les sénégalais prendront acte.
    #Terminus2017.

Publiez un commentaire