PUBLICITÉ
rimka 1 - Purge au PDS : la jeunesse désormais aux commandes

Purge au PDS : la jeunesse désormais aux commandes

Le secrétariat national du Parti démocratique Sénégalais (PDS) a été récemment renouvelé par le président Abdoulaye Wade. Une opération qui a tout l’air d’une purge  dont les principales cibles sont  certains caciques, décidés à rester dabns le parti pour empêcher  l’ascension de Karim Wade.

Quand Karim devient l’alpha et l’oméga

Bara Gaye, Abdoulaye Racine Kane, Tafsir Thioye, Woré Sarr et Doudou Wade forment le 5 majeur sur lequel le PDS compte désormais pour son animation en perspective des prochaines échéances électorales. Un « renouvellement » qui intervient au lendemain d’une présidentielle à laquelle le candidat libéral n’avait pu participer, du fait d’une décision du Conseil constitutionnel. Mais le changement opéré à la tête de cette structure lui donne dorénavant les coudées franches…

Relent de résistance en interne

Au moment où Karim Wade devra marcher sur le tapis rouge, certains barons libéraux tapis dans l’ombre pour et qui lui sont hostiles, préparent une « offensive » au sein du PDS. On peut donc  s’attendre dans les jours à venir, à une radicalisation de responsables, prêts à se jeter pieds et poings liés  dans la mouvance présidentielle.

Un capital sympathie pour redorer le blason du PDS

Il faut reconnaître tout de même que Karim Wade est passé d’une situation de « banni » à un statut de personne « adulée ». Son inculpation pour le délit d’enrichissement illicite, son jugement (par la Crei), son emprisonnement et sa déportation au Qatar ont beaucoup contribué à son ascension politique. Il s’y ajoute les recours victorieux de ses avocats, introduits au niveau de la Haute Cour de justice de la Cedeao, à l’Onu et auprès de l’Union africaine.

 

Karim Pds
Annonces