Pourquoi le Front national sort gagnant des régionales 2015

Pourquoi le Front national sort gagnant des régionales 2015

Si on se félicite ici et là que le parti de Marine Le Pen n’ait gagné aucune région, l’héritière du parti d’extrême droite a eu raison de faire un discours de victoire dès l’officialisation des résultats au vu de sa nouvelle percée électorale spectaculaire. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Dimanche soir, derrière son pupitre dans son fief de Hénin-Beaumont, Marine le Pen, tout sourire, a prononcé un discours de victoire alors même qu’on venait d’annoncer que le FN n’avait emporté aucune conseil régionaux. Elle avait raison d’avoir le sourire car la défaite est d’apparence : son parti d’extrême droite est sorti du scrutin plus fort que jamais.

En 2010, le FN avait obtenu 17,5 % des suffrages exprimés au second tour des élections régionales. Cinq ans plus tard, et avec un taux de participation plus fort, il a rassemblé 30,4 % des voix, une grosse progression qui lui permet d’obtenir 6,8 millions de voix, un record. Le parti dépasse ainsi son nombre de voix historique obtenu lors de la présidentielle de 2012 (6,42 millions de voix).

Concrètement, le parti passe de 120 à 358 élus régionaux répartis sur tout le territoire national. Il triple ainsi son chiffre, s’assurant une solide implantation territoriale. Il est par ailleurs devenu la première force d’opposition dans plusieurs régions, à commencer par la PACA et le Nord-Pas-de-Calais-Picardie où ont candidaté la famille Le Pen. Conséquences directe : Marine Le Pen pourra rassembler sans aucune difficulté ses 500 signatures imposées pour se présenter à l’Elysée en 2017…

Source : saphir news

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *