PUBLICITÉ

Parc automobile de l’Etat : Moustapha Diakhaté défend les fonctionnaires

L’ex-chef de cabinet du président de la République, Moustapha Diakhaté, a déclaré que ce serait une injustice de jeter les fonctionnaires en pâture à l’opinion publique. Ce, suite à la décision de Macky Sall, de suspendre jusqu’à nouvel ordre, toutes les acquisitions de véhicules de fonction et de service, au nom de l’État.

Injustice…causée aux fonctionnaires

« Ce serait une grave injustice de les jeter en pâture à l’opinion publique en présentant les fonctionnaires comme les auteurs du pillage des deniers publics avec l’acquisition en grande quantité de véhicules de fonctions et de services » a dit Moustapha Diakhaté.

La dotation de véhicules est l’apanage du président Macky Sall et non celui des fonctionnaires

Il précise que « la décision de doter certains agents et structures de l’Etat de moyens de locomotion, a été prise par le président de la République à travers le projet de budget de l’année 2020 et non par les fonctionnaires eux-mêmes ».

L’Assemblée nationale doit être saisie

« En tout état de cause, avec l’annulation d’achats de véhicules, l’Assemblée nationale doit être saisie aux fins de réaffectation des dépenses budgétaires prévues pour l’acquisition de moyens de transport de l’administration », souligne-t-il.

Fonctionnaires Moustapha Diakhaté
Annonces

Publier un commentaire