Annonces
» » » » » Palais : Awa Ndiaye remplace Abdoulaye Ndour à...

Palais : Awa Ndiaye remplace Abdoulaye Ndour à la Dage

Abdoulaye Ndour à la Dage, awa ndiaye, Palais, remplacé

C’est maintenant Awa Ndiaye, une jeune femme administrateur civil de formation qui était jusque là conseillère technique au Palais, qui est le nouveau DAGE de la présidence. La passation de service a eu lieu vendredi dernier.

Abdoulaye Ndour a finalement quitté son poste de Directeur des Moyens Généraux de la présidence, plus connu sous l’acronyme de DAGE, soit presque un mois jour pour jour après son limogeage. D’après nos sources, il a été remplacé par une certaine Awa Ndiaye, une jeune femme administrateur civil de formation qui était jusque là conseillère technique au Palais. La passation de service s’est effectuée vendredi dernier, toujours à en croire nos sources.

«Le temps est venu pour moi de quitter la Direction des moyens Généraux de la République du Sénégal. Après 5 ans passés, je quitte mon poste ce 11 juin 2018. Je voudrais vous remercier tous sincèrement pour toutes ces années de collaboration. Je vous souhaite une bonne continuation et j’espère que nous serons amenés à nous revoir dans un futur proche», a écrit Abdoulaye Ndour sur sa page facebook.

Abdoulaye Ndour a été limogé le 15 mai dernier pour avoir soutenu que 2012 a montré qu’on pouvait ne pas être un fils de… et devenir président de la République. Il avait aussi déclaré que  les militaires et les autres corps habillés devaient pouvoir s’engager en politique. Il faisait ainsi référence à l’emprisonnement du capitaine Mamadou Dièye qui avait été arrêté après sa démission de l’armée. Après l’annonce de la sanction, il a publié un communiqué dans lequel il regrettait son geste et réaffirmait son engagement à travailler pour le triomphe du président Macky Sall.

Il faut dire que le président de la République a mis du temps, un mois, pour se séparer de son «ami de longue date» en raison des fortes  pressions qu’il a subi. En effet, à Fatick,  les partisans du désormais ex DAGE de la présidence avaient brandi le vote sanction. Le président de l’école du parti et député de la mouvance présidentielle, Djibril War avait également pris fait et cause pour le désormais ex ministre Abdoulaye Ndour, son «vieux camarade du Pds».

Me War invitait les responsables du Parti à supplier le Président pour qu’il revienne sur sa décision.  «Abdoulaye Ndour est l’un des plus adulés du parti par ses qualités d’homme courtois, discret, aimable, loyal, fidèle compagnon du Président Macky Sall dont il œuvre pour sa réussite», signale Me War. Ajoutant que c’est sans doute en toute innocence dans un contexte d’une ambiance entraînante à l’occasion de cette manifestation sportive qu’il aurait fait cette sortie malheureuse, non intentionnelle sans en mesurer la portée et les conséquences.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *