Ousmane Sonko sur les violations qui ont entaché le scrutin…

Ousmane Sonko faisait face ce Vendredi, à la presse après la proclamation des résultats provisoires. Le leader de Pasef qui a rejeté le scrutin du 24 février, est revenu sur les nombreux manquements de cette élection .

Annonces

D’après lui, «le scrutin a été piégé en amont». Ce, à travers, « un processus électoral conduit de façon cavalière » et la « création illégale de nouveaux bureaux de vote ». Autant de violations qui, à ses yeux, ont entaché le scrutin.

Le candidat souverainiste, qui défend le patriotisme économique, a annoncé également une tournée nationale pour remerciements le peuple sénégalais.

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !
laye

Le jour où vous elisez ce mec sera la fin d l exception senegalaise. Le jour ou il gagne on pourra dire que les senegalais sont au minimum 50% de haineux. Il utilise les memes expression que les parties xenophobe racistes victimaire. Surtout il est actuellement dans une position defensive par rapport a ses menqonges profere a l encontre d autres. Pendant sa campagne il n a pas osez aborder ces accusations. Cegars est un menteur et un manipulateur. Le plus grand danger de l histoire du Senegal

Publier un commentaire