PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Cheikhna Keïta,

Non à la tyrannie de l’activisme ( Par Cheikhna C. Saadbou Keïta)

Ce sont quelques tentatives de récupération de l’intervention de Nathalie YAMB à la tribune du récent sommet Russie-Afrique qui m’ont finalement décidé à publier le présent réquisitoire contre l’activisme.

Ce phénomène   très à la mode au Sénégal en particulier, étant devenu plus qu’agaçant à cause du comportement de certains de nos compatriotes qui en usent et en abusent en prétendant défendre les intérêts du peuple. Sans que rien de régulièrement acquis ne justifie qu’il puisse en être ainsi et sans que personne ne fasse rien pour les arrêter. Personnellement, c’est à force d’en souffrir les violences que j’ai fini par me convaincre de ce qu’il me fallait réagir et contrer les dérives de cet activisme et les projets sombres de ceux qui le portent. C’est à dire, les combattre.

Tout en maintenant bien évidemment, de reconnaitre à n’importe quel citoyen de ce pays la liberté qu’il a de s’introniser défenseur du peuple ou des intérêts de la nation et le droit de se prononcer sur tout ce qui se passe autour de lui. Sauf qu’en le faisant, il doit absolument s’interdire de dépasser  les limites qu’imposent  à tous la morale et la loi. Autrement dit, il est inadmissible que quelqu’un se mette délibérément à insulter des gens ou à les dénigrer. Parce que c’est indécent et parce qu’aucune permission émanant du peuple sénégalais ou d’ailleurs, ne peut attribuer à quiconque le pouvoir de le faire.
En effet, dans ce pays que nous aimons tant, il ne doit plus être toléré que le discours de l’activisme qui nous est ainsi servi soit ci bas et aussi avilissant, à cause des insanités et des propos malveillants qu’il contient. Leurs auteurs cherchant plutôt à atteindre les personnes qu’ils ciblent, dans leur dignité et leur honneur, qu’à défendre une cause.

C’est le cas de tous ces insulteurs et autres chroniqueurs malveillants qui agissent à travers les réseaux  sociaux sans jamais dire au monde quels sont leurs véritables problèmes. Mais aussi, c’est tout particulièrement, le cas du journaliste et activiste Adama GAYE qui, avec sa sortie récente dirigée contre le ministre de l’Energie et du Pétrole, Mouhamadou Makhtar CISSE, a fini d’étaler à la face du monde qu’il nie à tous ceux qui le lisent, jusqu’au droit de ne pas cautionner le fait qu’il passe son temps à insulter qui il veut et comme il lui plait de le faire.

Cette remarque concerne aussi monsieur Guy Marius SAGNA qui, après s’être façonné  un manteau de nationaliste pur et dur et une belle couronne de martyre, n’arrête plus de tirer sur tout ce qui bouge. Au nom d’un idéal sans visage qui serait porté par le projet de changer le système du Député Ousmane SONKO dont il est en réalité, le bras activiste. Ceci faisant  de lui plutôt qu’un simple activiste, un activiste politicien.

Et comme Ousmane SONKO qu’ils ont fréquenté à une certaine époque, Cheikh Tidiane DIEYE et certains de ses amis dans Aar li nu bokk qui cherchent à clouer le pays dans des troubles, ne peuvent tromper personne. Parce qu’en réalité ce sont tous des politiciens et des fomenteurs de violences qui rêvent de voir comme en 2O12, les populations de Dakar et d’ailleurs, descendre massivement dans les rue, pour toutes les raisons inavouées qui les font courir depuis longtemps.
Par ailleurs, tous ces compatriotes qui prétendent que le pouvoir ne les intéresse pas, ont bien le droit de le dire. Mais ils ne pourront jamais convaincre personne de ce qu’ils ne courent que pour le paraitre et le prestige.

C’est pourquoi je leur demande solennellement de dire au moins et une bonne fois pour toutes, au peuple sénégalais pourquoi ils tiennent tant à provoquer sa colère et à le pousser à la révolte. Etant entendu qu’après cela et quels que puissent être leurs motifs véritables, rien ne les empêchera de continuer de dénoncer ce qui est mauvais ou mal fait, de prévenir des risques et des catastrophes, de porter des causes justes et de promouvoir des comportements positifs. Sauf qu’en le faisant, ils devront absolument arrêter de violenter les gens, s’ils ne veulent pas être sanctionnés. Ce qui signifie bien sûr, qu’ils devront revenir à se comporter comme de bons militants des nobles causes. En arrêtant définitivement de jouer aux pyromanes et de chiper  aux politiciens leur rôle.

Effectivement, les pays africains sont toujours pauvres. Et parce qu’ils sortent d’épreuves qui ont duré des siècles et des siècles, les choses n’ont jamais été simples pour leurs dirigeants d’hier et d’aujourd’hui. Nos pays sont toujours pauvres. Mais malgré cela, l’Afrique continue de résister face  à cette nouvelle forme de domination politique et économique qu’elle est entrain de vivre. Et  d’avancer au rythme que toutes les pesanteurs qui lui sont imposées lui permettent de réaliser. Mais aussi, à se développer. Quoi que puissent dire tous les pessimistes qui l’entourent. Vite ou très lentement.

Ce qui importe étant qu’elle continue de poursuivre son chemin et de préserver ses acquis pour passer paisiblement  l’épreuve de l’étape actuelle, en jouant subtilement avec le temps et les circonstances. Parce qu’aujourd’hui plus que jamais, elle sait que tout est bel et bien entrain de changer autour d’elle et à son intérieur, à cause de l’évolution des rapports de forces politiques, économiques et stratégiques. Mais aussi, à cause des efforts de ses dirigeants.

C’est d’ailleurs ce qui explique l’intérêt précisément marqué par la Russie à l’endroit des pays africains dont elle vient de convier les plus hauts représentants autour d’elle pour annoncer sa ferme volonté d’élargir sa coopération avec eux. Et conséquemment, son intention de bousculer l’ordre des influences politiques, économiques et stratégiques qui règne présentement sur ce continent.

Comme quoi, le monde est effectivement entrain d’avancer et de changer en engrangeant sur sa route n’innombrables faits et des situations nouvelles parmi lesquels se trouve notamment cette  donne majeure qui est que la Russie est devenue d’avantage plus proche de l’Afrique et qu’elle s’est engagée à poursuivre de développer ses relations avec ses pays. Et ainsi, le monde continuera toujours d’avancer et de changer. Tel est bien ce qu’il y’a d’essentiel à comprendre et à retenir du sommet de Sotchi. Et aucune récupération activiste de l’intervention de Nathalie YAMB ne pourra rien y changer.

Je demande donc à tous les adeptes de cet activisme opportuniste et tyrannique d’arrêter de s’agiter.  Sinon, de changer de méthode s’ils tiennent toujours à mettre le peuple sénégalais de leur côté. Mais pourquoi, finalement. On est tenté de dire.  Puisqu’ils continuent d’afficher que le pouvoir ne les intéresse pas.

Cheikhna C Saadbou KEITA Commissaire de Police à la retraite

Activisme Cheikh Keita
whatsapp 127
Annonces

(30) commentaires

Abdoulaye Souleymane Konaté

Mr le commissaire ces gens la ne respectent personne et je pense que votre intervention n’y changera rien. Parce qu’ils croient qu’insulter les gens est la seule solution

Sasmou Miath

Dites au charlot qui bafoue tout au sommet de l’état de changer , et on aura moins d’activistes.

Ives

A mon avis tu dois plus parler à ton ami de faire régner la justice et l’équité dans ce pays. Les gens et particulièrement les jeunes ont soif de l’égalité des chances. Ce qui donne tout un sens au combat que mènent ces gens que tu décris. Les faire taire est impossible. Cependant vous pouvez répondre par des actes tendant à rétablir un état de droit qui n’existe plus ici.

Fall

Ce type est devenu ridicule

Aboubacar Balde

Ces salles activistes n’ont pas d’éducation car celui qui ne respect pas sa mère insulte la maman d’autrui

Ousmane Ndiaye

Mr kaita s il vous plaît taisez vous, je vous en supplie taisez vous.

Ousmane Ndiaye

Voilà pourquoi l homme africain n avance vers l avenir car il s accroche toujours du passé ce lui ci fait toujours référence son ancien métier mais on s en fiche de commissaire à la retraite

Kanysaf

Merci Mr Keita. Vous avez tout dit. Kou mér na mat bakéname.

Mboup

Beaucoup d activistes sont des politiciens encagoulés . Le peuplé l a tellement bien compris qu’il ne répond plus à leurs appels à manifester . Leur manque de crédibilité a fini par détourner les sénégalais de leurs mots d ordre de mobilisation .
Personne ne connaît les faits d armes de ces activistes qui sont toujours dans la démolition et jamais dans l action de développement .

Ives

Ne sais tu pas qu’un activiste est d’abord avant tout un politicien ?

Abou Thiam

Vous avez vu juste à ces malfrats qui ne font que détruire le pays

Oussou

Bien dit Commissaire! Ces charognards d’activistes n’ont qu’un seul objectif : mettre ce pays à feu et à sang.

Pape Diouf

Bien dit commissaire tous les activistes sont des politiciens la population l a compris raison pour laquelle elle ne répond pas aux manifestations.de aar li nu bokk et autre.

Pape Diouf

Bien dit commissaire

Aronaw

Je ne reconnais plus ce commissaire qui criait à l’injustice lorsqu’il en a subit et qui refuse aux autres leurs droits d’en user vs êtes mal placés pour vous exprimer ainsi

Ass

Boula nékhoul nga gadou fétal. Arrêtez monsieur, vous êtes entrain de faire feu de tout bois. C’est pas comme ça qu’on gagne la confiance de yeumbeukh toubeuy.

Pap Doudou

Dommage pour ce commissaire si pertinent dans les temps mais qui est devenu un véritable opportuniste, un Gueby, un lèche sandales de Maky

Pffff

Moo ce n’est pas commissaire-dealer? Demal togg kènn geumou la

Paco Faye

AU SÉNÉGAL LE RIDICULE NE TUE PAS .CE GARS A ÉTÉ LIMOGÉ POUR LA DROGUE AUJOURD’HUI C’EST LUI MÊME QUI NOUS DONNE DES LEÇONS. VA DONNER DES CONSEILS À WHATIATIA

Kaoussou Diémé

Salé porc WX pourtant tu as dénigré sans preuve aucune un citoyen plus honnête que toi, alors que tu as oublié de oublier ta vie de contrebandier à Kolda. S’il te plaît ai le courage de te combattre pour ce crime que de tenter sans succès de combattre un citoyen qui dénonce ce qui pourrait causer un préjudice à la nation.

Gainde

Mr lex commissaire heureusement k des activistes la en dignes fils.d ce pays s posent en sentinelles pr defendr ce pays et n ont pad la mme posture k vs ki faites tt le temps un apel du pied pr etr servi la retraite doit etr dure en plus des casseroles k vs trainez

Gainde

Aucune credibilite suite a votr fin d carriere eclaboussee par des histoire d deal av des narco le real problem est la non les activistes k ns n remercieront jamais asssez pr les combats k ils portent

Satar

Je déteste cette intelligentsia africaine formée à l »école occidentale, activistes de merde qui pensent tout connaitre et qui est profondément bête, inculte et ignorante des mécanismes du système international financier ! Ces activistes de merde qui pensent que c’est l’économie, le développement est une résultante de monnaie ! Ceux qui me révolte c’est cette diaspora dont la majeur partie sont des délinquants financiers blanchisseurs d’argent sale et vendeurs de drogue, et qui pensent trouver avec l’effondrement futur quasi certain de l’Eco une opportunité d’or pour que leurs envois d’euros au Sénégal puissent avoir une valeur quintuple ! Je déteste ces politiciens qui nous gouvernent et qui ont tous tous et tous leurs avoirs financiers dans les paradis fiscaux et en occident, canada, etc et pour qui l’effondrement futur de notre système monétaire les avantagerait car ils seront encore plus riche et les masses laborieuses plus pauvres !!!! Des retombées du pétrole et du gaz, ce sera du once upon a time, les masses laborieuses n’en verront dans l’absolu absolu rien du tout ! Ils se sont tous tout partages !!!! C EST POURQUOI JE CONFIRME CETTE PHRASE DE TRUMP QUI EN PARLANT DE PAYS COMME LE NOTRE, UN PAYS DE MERDE !!!!! TRAHI PAR SON ELITE SCOLARISE ET MAINTENU DANS L OBSCURANTISME RELIGIEUX LE PLUS DEGRADANT !

Kedougou

Cheikhna KEITA, j’ai souvent été de ton côté par solidarité de sang et pour ton franc parler. Je suis aussi KEITA.
Cependant vous avez tout faux de reprocher à ceux que vous appelez les activistes de faire appel au peuple.
Vous rangez dans ce bloc d’activistes Ousmane Sonko, Guy Marius etc….
Apprenez que le vocable d’activiste est une désignation de la presse d’une autre forme de lutte politique.
Il y a 30 ans à 50 ans, on les appelait des subversifs et les régimes dictatoriaux de l’époque utilisaient ce vocable pour tuer ou emprisonner tous ces combattants de la liberté, de la démocratie qui s’opposent à leur politique.
Ce mot d’activiste avec cette connotation subversive te va si bien et comment pourrait-il en être autrement de la bouche d’un flic comme toi ?
Commissaire, apprenez toutes les déclinaisons des termes de la démocratie, de l’état de droit contraire à l’état policier que vous incarnez !
Alors ces activistes qui vous dérangent sont pour nous, pour le peuple et pour le Sénégal, des éclaireurs, de objecteurs de conscience et des combattants pour la conquête de nouveaux droits et pour l’évolution et l’innovation dans la pratique politique.
Commissaire KEITA, vous êtes formatés et réfractaire au changement : à vos yeux, il n’y a que l’ordre établi immuable.
Non, commissaire le désordre, voire la violence dans une certaine mesure peut être un « moteur de changement « , un moyen de progrès eh oui aussi étonnant que celà vous parait.

Babacar Niang

J’aime le commissaire Abdoulaye Niang j’aime le commissaire Code Mbengue car ils sont dignes corrects et propres et ils parlent peu que Dieu leur protège merci

Babacar Niang

DIEU SWT N’AIME PAS LES JALOUX LES AIGRIS LES MÉCHANTS C’EST DIEU SWT QUI DONNE LA PROMOTION LA RÉUSSITE ET LA BEAUTÉ DU COEUR MERCI

Malick Diallo

Ce commissaire il faut quil malheuresement macky sall la mis enretraitre daccor les activiste il disent que la verite ce pays ne marche pas ya trop dinjustices les uns vie les autres ne vie pas cher commissaire notre president a passer a cote les gens ne sont pas dube il faut quil manifeste si non il vons nous enterer cher commissaire tu a oublier un peux la radiation des policiers en 1987 cest toujour le systeme qui est la il faut que les gens manifeste cest pas a cause du pouvoire monsieur le commissaire vous etes tres louche est suspect vous etes un bicefal il faut bien reflechire avant de parler toi tu fesait partie du systeme moi est toi on nas fait lecole de police ensemble il faudra faire comme le commissaire sadio il est digne un grand intellectuelle

X7

Depuis que vous êtes avec macky vous avez changé complètement c’est votre droit alors laissez aux autres le droit de choisir
leur camp aucune personne ne fait l’unanimité nous croyons en nos activistes

Mbaye

Ce gars insulte les sénégalais en croyant qu’ils ne sont pas intelligents. Ah oui maintenant tu soupes à la table du Roi avé. Les 3 mains . Ainsi tu veux défendre indirectement ce dernier en diabolisant les autres . Cependant je suis d’accord avec toi sur le cas Adama Gaye en vers Mahtar cosse . Ce dernier en toute honnêteté est parmi les meilleurs. Commissaire fait profil bas

Sambe

Ki quand tu le vois tu ois nettement qu’il prenait l’argent des chauffeurs sur la circulation. Tout ce qu’il disait sur le régime était pour faire du chantage. Ki dafa yap nite gni sakh.

Publier un commentaire