Nigéria: Assassinat d’un chef religieux tijane, représailles de la confrérie contre Boko Haram

Nigéria: Assassinat d’un chef religieux tijane, représailles de la confrérie contre Boko Haram

Un important chef religieux de la confrérie tidiane, Sheikh Adam Nafada, a été assassiné par Boko Haram, jeudi, au Nigéria. Des membres de la confrérie ont organisé des représailles.

Sheikh Adam Nafada, figure importante de la tijaniyya au Nigéria, a été tué avec une dizaine de ses talibés, le 6 novembre, à Gombe dans le nord-est du Nigéria.
La tijaniyya, confrérie soufie, est harcelée par Boko Haram, au Nigeria, mais c’est la première fois qu’elle est attaquée à un si haut niveau. Les représailles ne se sont pas fait attendre : selon une source sécuritaire, à la frontière du Niger, quinze membres de Boko Haram ont été assassinés par une milice d’autodéfense se réclamant de la confrérie.

Sheikh Adam Nafada est une figure de la tijaniyya au Nigeria, qui regroupe environ 15 millions de membres. Il était reconnu au-delà de ses frontières, pour avoir propagé la tijaniyya au Soudan et en Palestine. Dès l’annonce de sa mort, les messages de condoléance ont afflué – de Mauritanie, d’où la confrérie tire ses origines, d’Égypte, du Soudan ou d’Algérie. En août dernier, il avait assisté au forum international de la confrérie, à Fès, au Maroc.
Jeuneafrique.com

1 COMMENTAIRE
  • Mamadou SARR

    c du n imporre koi! Il verrait les consequences dar darr… A voir…

Publiez un commentaire