Annonces
Annonces
» » » » Ne pas s’éterniser en Gambie (Par Yoro Dia)

Ne pas s’éterniser en Gambie (Par Yoro Dia)

  • Moustapha MBAYE Moustapha MBAYE

Nous sommes entrés en Gambie en libérateurs. Il faut qu’on en parte en libérateurs. Pour partir en libérateurs, il faut partir de Banjul à temps avant que les libérateurs ne soient perçus comme une armée d’occupation.
Avant le coup d’Etat du Néron de Banjul, la Gambie faisait partie des exceptions démocratiques africaines au même titre que le Botswana et le Sénégal.  Dégager Jammeh était une œuvre de salubrité démocratique. Le Sénégal, la plus vielle démocratie du Continent ne pouvait pas éternellement tolérer d’avoir en son sein l’une des dernières dictatures du continent.
Malgré la parenthèse Jammeh, les Gambiens ont encore des réflexes et des traditions démocratiques. Le virus Jammeh étant extirpé, le corps démocratique gambien va rapidement recommencer à fonctionner. Aidons la Gambie, à retrouver sa démocratie, à restructurer son armée, à reformer ses institutions et retirons nous pour laisser les Gambiens reprendre leur destin en main.
Aidons les Gambiens à restructurer leur armée et surtout faisons comprendre aux chefs de leur future armée que le Sénégal ne tolérera pas de coup d’Etat ou de changement anticonstitutionnel de régime.
Dans la restructuration de la future armée gambienne, le Sénégal doit éviter le syndrome Paul Bremer, ce proconsul américain qui démantela l’armée irakienne après l’occupation américaine.
L’Irak, le Moyen Orient et le monde constitue de payer cette erreur due à l’ignorance et à l’arrogance. Jammeh a fait 22 ans. Et 22 ans ce n’est pas 22 jours. Il a eu le temps de bâtir un système surtout dans l’armée. Il faut maintenir l’armée et en changer le commandement. Apres 22 ans, la « dejammehisation » totale de l’armée et de l’administration est non seulement impossible mais serait un grand danger. L’administration et l’armée sont des outils. Il faut les reformer et les mettre au service du nouveau pouvoir en changeant les chefs.

Yoro Dia
Politologue

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • libre
    26/01/2017 19:51

    c’est votre opinion
    nous on parle d’unifier le pays la sénegambie

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces