PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
moustapha diakhate 5 - Moustapha Diakhaté: " De la nécessité de critiquer la justice ... "

Moustapha Diakhaté:  » De la nécessité de critiquer la justice … « 

 » À mon humble avis, il faut brûler la tour d’ivoire selon laquelle on ne critique pas une décision de justice « , confie Moustapha Diakhaté.

Début…

Pour Moustapha Diakhaté, au Sénégal, le débat sur la justice fait rage dans la presse et les réseaux sociaux. Ici comme dans toutes les démocraties libérales, le Président de la République, l’Assemblée nationale, la presse font, heureusement, l’objet de critiques de la part des citoyennes et citoyens.

Critique…

 » Par conséquent, il est tout fait saint de critiquer le pouvoir judiciaire et son action. Dans une démocratie digne de ce nom, il ne peut y avoir d’intouchables institutions encore moins de bois sacré institutionnel , poursuit M. Diakhaté.

Combat…

D’après Moustapha Diakhaté, nous devons dénoncer et combattre toute apologie à la détestation, au discrédit et à l’irrespect de la Magistrature. Et sans respect de la justice, la République perd son autorité et nous notre sécurité judiciaire et juridique.

Critique Justice
Annonces

(4) commentaires

Seydou

Je salue ton courage et la clairvoyance, Camarade Moustapha. Que Serigne Touba veille sur toi et le Sénégal.

Mbaye

Critiquer c’est dénoncer les anomalies. C’est ce que fait Ousmane Sonko et vous avez contribué vous Moustapha Diakhaté à le faire radier

Fall M.

Ayez recours au Grand Mara pour vos problèmes de sexe ou D infertilité.
LA SOLUTION QUI A SAUVEE Ma famille
MarA. 00229///6040/// 1523

Malick Diallo

Il faudra critiquer pour avancer la pouriture ont le denonce sa peux nous porter prejudice nous tous il faudra penser nos enfants de demain le pays ne appartien pas nous seule cest lhiritage de demain pour nos enfants il faudra que lont rconstruis ce sale pays rien ne vas les politiciens vie est les marabouts nous autres ont ne vie cest pas normale il faudrai que le sale systeme chance la premiere capital de lafrique occidental fracaise maintenant nous sommes les dernier a cause de la faciliter personne ne travaille maintenant il faudra etre politicien ou marabout pour etre riche ou menteur comme birama

Publier un commentaire