Annonces
Annonces
» » » Mody Niang : «Les fonds politiques ne devraient...

Mody Niang : «Les fonds politiques ne devraient servir à financer une clientèle politique et religieuse»

Dans une contribution parue dans la presse, Mody Niang a affirmé que «Tout le monde a demandé de l’argent au président Abdoulaye Wadel». Et M. Niang de citer, entre autres, Souleymane Ndéné Ndiaye, Macky Sall, Idrissa Seck qui ont tous reconnu «avoir bénéficié des larges privilèges» de Me Wade.
«Combien de milliards de francs Cfa le président Wade a-t-il brassés, dans le cadre de ses fonds dits politiques? Le temps n’est-il vraiment pas venu de s’arrêter un peu sur ces fameux fonds ? Comment ont-ils été alimentés et utilisés, pendant douze longues années, par notre vieux président?», s’est-il interrogé.

Ainsi, poursuit-il, «c’est avec plusieurs dizaines de milliaires…(…) que Wade et son clan alimentaient leur indécente générosité». Toutes choses qui lui font dire que les différents comptes de Me Wade devraient être audités. Selon lui, «les fonds qui ne seraient soumis à aucun contrôle sont ceux régulièrement autorisés par l’Assemblée nationale. Quant aux autres, les centaines, voire les milliers de milliards qui ont transité par ses nombreux comptes et qui proviendraient de chèques libellés au nom de l’Etat du Sénégal, ils devraient faire l’objet d’un audit profond», précisera-t-il.

En dernière analyse, Mody Niang propose, pendant qu’il est question de réformes profondes de nos institutions, «une baisse notable des Fonds spécifiques et l’encadrement serré de leur utilisation. (..) Ils ne devraient, sous aucun prétexte, servir à financer des activités partisanes et des fondations intéressées, entretenir une clientèle politique et religieuse, etc. Leur montant actuel est surtout incompatible avec la politique sobre qui nous a été promise avant le 25 mars 2012».

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL