PUBLICITÉ

Meurtre de Amar Mbaye: Son père donne la version des faits (Senego Tv)

« C’est sa sœur Marième qui m’a appelé vers minuit pour m’annoncer le décès de Amar Mbaye », confie Mafatim Mbaye, père du défunt au micro de Senego.

Il n’y croyait pas…

Selon Mafatim Mbaye au début il ne croyait pas à la nouvelle car il pensait que c’était juste une blessure.  » Dès que j’ai rallié Thiès c’est là que je me suis rendu compte qu’il est effectivement décédé », confie le père du défunt.

Réaction…

« Notre première action a été de faire le tout pour récupérer son corps et faire ses funérailles mais malheureusement, quand nous nous sommes rendu à la police des Parcelles Assainies de Thiès on nous a notifié que cela ne pouvait pas se faire si tôt vu la procédure de l’enquête », poursuit Mafatim Mbaye.

Police…

Pour rappel, une patrouille de police aurait causé la mort de Amar Mbaye, boulanger et  père de famille de 37 ans. Le drame est survenu dans la soirée d’hier vendredi 16 août 2019. La victime aurait reçu d’un policier un violent coup de pierre qui l’a atteint à la nuque. Ainsi, il rend l’âme suscitant le courroux des jakartamen de la capitale du Rail.

Regardez!

Amar Mbaye Déces
whatsapp 117
Annonces

(5) commentaires

Mbaye

Un agent de policier ce n’est pas un lanceur de pierres voyons. Je pense que quand le fils du président ou d’un de ses ministres sera tué par la police, nos autorités prendrons des mesures.

Maxam

Moi je demande ou est le policier. Jl est au prison ou en seevice

Ibu

MBAYE l’article 70 est donne aux policiers vous avez au monent des marches ils tapent les gens fait du n’importent quoi c’est un gros bras detache a la police l’article 80 du roi donne naissance a l’article 70 des policiers pour qu’il soit compatible

Dieen Diop

le père du defunt vraiment il a bien parlais Diene brescia

Gueye Daouda

Cher pere n’acceptez pas aucune condoleance ou Argent de la part d’une autorite tant que le fautif ne sera identifie

Publier un commentaire