Me Sidiki Kaba: « …Faire changer la législation  pour que les droits des femmes soient respectés »

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux  était, hier, au Camp pénal de Liberté 6 pour assister à la remise du rapport relatif aux conditions de détention des femmes dans les prisons sénégalaises.

« Avec la suppression des Assises, on ne fera plus 5, 6 ans sans être jugé. Les Chambres criminelles sont créées au niveau des tribunaux de grande instance et on pourrait juger à tout moment les Assises », rappelle Me Sidiki Kaba.

Avec ces mesures, soutient-il, « nous répondrons à trois objectifs: l’accessibilité, une justice moins chère et une justice rapide.

Selon lui, « on ne peut pas laisser dans une société une femme qui, par exemple, victime d’inceste et de viol et mettre son enfant au monde dans cette circonstance. Et ensuite maintenant la pénaliser, c’est la loi à l’heure actuelle ».

Ce témoignage individuel, remarque Me Kaba, est celui de beaucoup de femmes. « C’est pourquoi, faire changer la législation est un progrès important dans notre société. Nous allons le porter à l’Assemblée nationale pour que les droits des femmes soient respectés ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire