PUBLICITÉ
Macky Sall accusé  d’orienter les crédits vers les femmes de l’Apr
PUBLICITÉ

Macky Sall accusé  d’orienter les crédits vers les femmes de l’Apr

Le financement du Réseau des femmes pour l’émergence suscite  une intense polémique à Thiès. Les comités consultatifs, regroupant les actrices de développement de la région, accusent Macky Sall d’orienter les crédits, 600 millions F Cfa, vers sa clientèle politique.

PUBLICITÉ

Ce qui est en porte-à-faux, selon ces femmes, avec le slogan, la patrie avant le parti. Et toutes ont dénoncé l’orientation  de ces fonds à des fins politiques.

Un sectarisme fustigé aussi, à en croire L’Obs,  par  la présidente du comité consultatif de Tivaouane, Kiné Diouf, par ailleurs leur vice-présidente régionale.

« Nous avons été déçues par le président de la République qui a orienté les crédits pour financer les femmes de l’Apr. Les femmes de Tivaouane, soit 6500 n’ont reçu aucun sou », a-telle affirmé. Et Maïmouna Dieng d’emboucher la même trompette pour marteler que Thiès n’a pas reçu ses financements. « Nous avons constaté que  les femmes de l’Apr ont reçu elles des crédits », a-telle assuré.

#Accusé #ComitéConsultatifs #Crédits #MackySall #Thiès

PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. fay

    vous êtes dangeureux pour une societé vous journalistes

  2. sr

    waxatikko sax waa SENEGO benne objectivité…Lougn posté nga guiss thi partisanne.