Liberté provisoire : Aida Ndiongue et Abdoul Aziz Diop édifiés ce matin

Liberté provisoire : Aida Ndiongue et Abdoul Aziz Diop édifiés ce matin
Aida Ndingue obtiendra t-il la liberté provisoire aujourd’hui? La réponse sera donnée par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel qui rend sa décision sur la demande formulée par Aida Ndiongue et Abdoul Aziz Diop ainsi que leur co-inculpé, l’agent comptable Amadou N’diaye.
Mais déjà,  le trio doit prier pour que les juges ne suivent pas le parquet général. Celui-ci a demandé une confirmation de l’ordonnance de refus du juge du 2ème cabinet d’instruction. Le parquetier aurait avancé comme motif le fait que les inculpés n’aient pas versé une caution, soit 20,688 milliards de francs CFA, représentant le montant du présumé préjudice. La défense a battu en brèche les arguments du parquet au regard des « contestations sérieuses » de leurs clients ainsi que les témoignages à décharge. Même si la Chambre d’accusation leur accordait la liberté provisoire, il n’est pas certain que l’ex-sénatrice libérale et ses co-inculpés puissent être libérés. A moins que le parquet général, qui a six jours pour se pourvoir en cassation en cas de libération, renonce à son droit de pourvoi. L’ex-sénatrice libérale et ses co-inculpés sont poursuivis pour détournement présumé de deniers publics, relativement au marché des produits phytosanitaires destinés au Plan Jaxaay, géré à l’époque par le ministère de l’Habitat où Abdou Aziz Diop fut directeur de cabinet.
COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire