Les organisations européennes de défense des droits de l’homme accusent Macky de procéder à des règlements de compte avec la CREI

Les organisations européennes de défense des droits de l’homme accusent Macky de procéder à des règlements de compte avec la CREI

Après avoir constaté une violation flagrante des droits de l’homme au Sénégal sur l’affaire Karim Wade, nous sommes obligés de réagir pour faire respecter la dignité humaine. Cette affaire dure et jusque là, aucune preuve n’a été fournie pour dire que Karim Wade a tort. Nous ne sommes pas d’accord avec cette détention. Le président Macky Sall a décidé de régler des comptes à ses adversaires et la voie qu’il a choisie, c’est celle de la prison. Mais on ne gouverne pas un pays avec un programme de gouvernement : la détention de ses adversaires politiques.

Nous le disons tout net, cette détention de Karim Wade frise le règlement de compte. Le régime de Macky Sall a décidé tout simplement et ce au mépris des droits de l’homme d’enfermer un citoyen qui a gagné honnêtement sa vie. Nous réclamons la libération sans condition de Karim Wade. Nous pensons que le fils de Wade ne mérite pas un tel sort au regard de ce que la famille Wade a fait pour le Sénégal, l’Afrique voire le monde entier. Nous pensons que c’est un manque de reconnaissance. La section Europe de l’Observatoire internationale des droits de l’homme a prévue une grande marche à Paris pour contraindre le pouvoir sénégalais a libérer le fils de l’ancien chef de l’Etat. A ce jour aucune preuve n’existe contre Karim Wade.

Macky Sall voit en Karim Wade un adversaire redoutable, alors pour ne pas l’affronter, il a préféré prendre le raccourci qu’empruntent tous les dictateurs africains à savoir la prison. Karim est donc l’otage du régime actuel sénégalais et ce régime devrait en avoir honte. Nous allons saisir l’Elysée, le pouvoir français, toutes les chancelleries en Europe, les organisations des droits de l’homme, ainsi que le Sénat américain pour expliquer la grande dictature naissante au Sénégal. Nous allons faire entendre notre voix partout pour que soit mis fin à cette injustice que constitue l’emprisonnement de Karim Wade. Carlos Fardon
Président de la section Europe
de l’Observatoire internationale
des droits de l’homme
(OITDH)

9 COMMENTAIRES
  • seck

    Merci bocoup..macky este un ingrat

  • habib

    en lisant cet article tu sens que c’est un journaliste corrompu qui l’a écrit

  • abe

    vous êtes sous une dictature et vous vous en rendez pas compte. vous êtes perdu avec votre Macky

  • beugue fallou

    macky dou tousss

  • dof

    macky c bien continu comme sa pour que les senegal soit trankil

  • Bop

    Tous ceux qui critiquent macky sall auraient fait la meme chose que ces liberaux qui nous avaient rendus la vie tres chere ,ce que les senegalais oublient A ma part personnelle je le remerci du petit cinq francs qu’il m’a enlevé sur le prix du sac de riz qui me revenait à 15000f et qui coute 12500f (ken mounoul dap banexu senegalais)

  • taif

    Moi aussi je sens bien que ce texte ne provient pas d’où on lui prétend venir.Vu les arguments dévolppès, on se rend compte ça vient d’un pro wade. yombna trop arret de prendre les gens pour des cons

  • fada

    le plus con c celui qui se croit plu intéligent que toutle monde .le journalistes qui a posté cet article est un sénégalais qui bénéfice des largesses de karim je le connait trés bien ils sont tous des voleurs.

  • ref

    foncièrement nul à l extrêmeme

Publiez un commentaire