PUBLICITÉ

Les ex-agents de PCCI réclament 404 millions à la Sonatel

Les ex travailleurs du centre d’appel PCCI réclament leurs 404 millions de francs Cfa au groupe Sonatel.

Malgré la décision de justice, déplorent-ils en conférence de presse, ce vendredi, ils n’arrivent toujours pas à rentrer dans leur fonds.

En décembre dernier, la Sonatel et la banque panafricaine Ecobank ont été lourdement condamnées par la justice sénégalaise. Les deux entreprises devront payer respectivement 404,5 millions FCFA et 202,4 millions FCFA au risque de voir leurs comptes bancaires saisis.

En effet, suite à une plainte de Moustapha Diallo et 144 autres travailleurs de PCCI (centre d’appel), le juge a déclaré la Sonatel débitrice des causes de la saisie et attributions des créances pratiquées le 16 avril 2019 sur ses comptes par exploit de Me Fatma Harris Diop, huissier de justice. L’opérateur téléphonique devra débourser la rondelette somme de 404,5 millions FCFA pour les plaignants.

Seulement jusqu’à présent, les ayants droit ne sont pas rentrés dans leurs droits. Ils ont le soutien du mouvement Frapp-France Dégage. Et le secrétaire administratif Guy Marius Sagna, en détention au Camp Pénal, a toujours plaidé leur cause.

En l’absence d’autorisation préfectorale, ils n’ont pu tenir un sit-in devant les locaux de la Sonatel. A la place, ils ont fait une déclaration.

Pcci Sonatel
whatsapp 172
Annonces

(2) commentaires

Malick Diallo

france elle est importante ces feliciter

Rahne

Nous avons vraiment un pays où on marche par la tête. Une multinationale qui doit a des tiers,en dépit du jugement en faveur de ces derniers.Guy Marius Sagna et le Frapp.on dirait que ce pays manque de patriote

Publier un commentaire