PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Les étudiants Comoriens à Dakar, demandent à Macky Sall de ne pas reconnaître leur Président (Vidéo)

Les étudiants Comoriens établis au Sénégal, dans les locaux de senego, pancartes en bandoulières, sollicitent auprès de Président Macky Sall de ne point reconnaître leur Président, Monsieur Azali Assoumani, reconduit à la tête du Comores au mois de mars passé.

En effet, ces étudiants dénoncent une violation accrue des principes démocratiques par le Président Azali qui a « tripatouillé » la constitution du pays pour perdurer au pouvoir.

En outre, au micro de senego, ces jeunes ont vivement dénoncé, après avoir indiqué qu’ils ne sont d’aucun parti, « des arrestations et tueries liées répétitives sur des citoyens qui manifestent contre la forfaiture de Azali ».

Ces étudiants en disent mieux ici, regardez !

Demandent À Macky Sall Les Étudiants Comoriens À Dakar
whatsapp 257
Annonces

(10) commentaires

Abou

Chers Comoriens, sachez que nous aussi Sénégalais avons le même problème que vous dans notre pays avec Macky Sall !!! Macky et votre Président, c’est du pareil au même!!!

Konaté

Abou tu mens comme tu penses. Et tous ceux que vous dites la vous le regretterez amérement

Bubacar Tiana

Les étudiants Comoriens demandent à un violeur de décider du sort d’un autre violeur.

Maxam

6 moye 9

Samb Sa Gorr

Sunu boss moye satieu bou mak bi

Anthoumani Moussa

C’est vrai qu’en Afrique on a les mêmes problèmes. Mais cela commence à être grave aux Comores car le président commence à tuer sa population.Alors que peu importe ce qu’on reproche à Machy, il ne tue pas les Sénégalais.

Konaté

Merci anthoumany ces gens la ils ont une haine viscérale envers macky sall

Dgr

Wa komor amougne fougniou woutte wallou macky moye bandi bi gana reye si Afrique

Mawdo

Tricheurs ak faussaire ngua koye wakh mou arbitrer

Mary

le president comorien seme la terreur.les gens sont tous jettés en prison juste parcequ’ils ne sont pas de son coté. medecin , professeurs tous sont jettés en prison pour rien;beacoup sont portés disparu.

Publier un commentaire