Les avocats de Hissène Habré servent une citation dircte à l’ancienne première ministre, Mimi Touré

Mimi Touré devrait comparaître devant le tribunal correctionnel de Dakar le 13 novembre prochain. Elle est attrait à la barre par les avocats de Hissène Habré qui jugent qu’elle n’aurait pas compétence à signer l’accord entre l’Union africaine et l’Etat du Sénégal pour la création des Chambres africaines extraordinaires devant juger Hissène Habré et ses présumés complices. Selon Me Ibrahima Diawara, un des avocats de Habré, le document que Mimi Touré avait brandi pour dire qu’elle avait compétence à signer un tel accord est un faux. «Nos investigations nous ont permis de détenir des preuves selon lesquels le document est un faux, confirmé par les clarifications de Me Alioune Badara Cissé (ancien ministre des Affaires étrangères) publiées dans la presse. Nos dispositions constitutionnelles ne reconnaissent aucun pouvoir au ministre de la Justice d’engager le Sénégal», note Me Diawara dans les colonnes de «Sud Quotidien». Joint au téléphone depuis Paris où elle se trouve présentement, Mimi Touré déclare n’avoir pas encore reçu la citation directe.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire