Annonces
Annonces
» » » » » Législatives 2017 – affaire Karim Wade: Me...

Législatives 2017 – affaire Karim Wade: Me Abdoulaye Wade révèle, les autorités menacent…

2017-07-09T10:35:45+00:00926 Partages

Dans une interview accordée au Groupe D-Medias, Me Abdoulaye Wade est revenu sur les conditions d’élargissement de prison de son fils Karim Wade. Parlant des relations entre Macky Sall et l’Emir du Qatar, Me Wade a déclaré :

« Macky Sall est allé voir l’Emir du Qatar qui, soit dit en passant, est un ami de Karim. Il a dit qu’il traversait une situation difficile du fait que son ami était en prison et qu’il souhaitait le relâcher. C’est pourquoi il lui demandait de l’aider en venant le chercher à Dakar pour l’acheminer au Qatar. C’est comme cela que le procureur du Qatar a été envoyé le chercher. Karim ne voulait pas sortir de prison et c’est sur mon insistance qu’il a fini par accepter, d’autant que je lui ai dit que les élections étaient encore loin et qu’il pouvait aller au Qatar en attendant« .

Juste après la sortie de Me Wade, le ministre chargé de la communication de la présidence, El Hadji Hamidou Kassé, a publié un tweet énigmatique à propos de cette affaire : « à propos de l’amnistie de son fils, le candidat aux législatives devrait plutôt être discret. La lettre de l’Emir du Qatar…! » Renseignement pris, nos confrères de confier que tout serait parti d’une lettre que l’Emir du Qatar aurait envoyée au Président Macky Sall au nom de la famille Wade.

Toujours selon eux, dans cette lettre, l’Emir demande à Macky Sall, au nom de la famille Wade, d’amnistier Karim Wade qui avait passé trois années dans la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss où il devait purger une peine de 6 ans de prison ferme pour enrichissement illicite. Cette lettre officielle, rédigée par l’Emir du Qatar et adressée au président Macky Sall, au nom de la famille Wade, serait à l’origine de la sortie de prison de Karim Wade.

En recevant cette lettre, Macky Sall a donné une suite favorable avant que le Procureur du Qatar n’arrive à Dakar à bord d’un jet privé pour transporter Wade-fils qui était gracié à titre exceptionnel une heure auparavant.  Après sa sortie, Karim Wade est allé chez Madické Niang avant de rejoindre le Procureur du Qatar qui l’attendait dans le jet afin de s’envoler vers le Qatar sans revenir depuis plus d’un an.

Ce n’est pas pour rien que  le ministre chargé de la communication de la présidence fait allusion à cette lettre. Des sources de nos confrère de renseigner que « si Wade, candidat aux législatives, continue de parler de cette affaire, le contenu de la lettre de l’Emir du Qatar risque d’être dévoilé au grand jour… »

Affaire à suivre…

Avec Dakaractu

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • coupou kala
    09/07/2017 16:31

    un état ne conditionne pas ses actions sur une la persistance d’une information déjà publique , maintenant le peuple exige suite à leur déclaration , la publication .

  • You
    10/07/2017 10:46

    Avant l’intervention de l’Emir du Qatar y’avais des dignitaires religieux qui ont demandé à Macky sall de libéré Karim il à pas donné suite maintenant ont peut dire que les qataris on plus de poids dans les affaires du pays que nos chef religieux

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL