Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Le sérieux budgétaire du Président Sall : Une ambition légitime pour le Sénégal. Par Massogui Sylla*

Rappelons que la masse salariale est le cumul des rémunérations brutes des salaires de l’établissement ( hors cotisations patronales) .

Pour justifier l’impossibilité d’augmentation des salaires, ou d’envisager une possible augmentation des salaires dans le court terme, le Sénégal se réfère au ratio de l’Uemoa, selon lequel la masse salariale ne doit pas dépasser 35% des recettes fiscales, ce qui est respecté .

Pour augmenter la masse salariale, il faut que les recettes augmentent et dans le contexte actuel, il est peu envisageable que les recettes augmentent, dans la mesure où le Président Macky Sall a diminué la pression fiscale sur les salaires , la baisse effectivement constatée sur l’impôt sur les salaires ( ir ) s’élève en 2013 à 44 milliards comparativement aux recettes enregistrées en 2012 .

La réforme a profité à tous les travailleurs avec des niveaux de gains fiscaux , le gain minimum de chaque salarié était estimé à au moins 15 000 FCfa pour tous les agents publics, les recettes d’impôt sur les salaires sont passées de 42,3 milliards en 2012 à 24,2 milliards en 2013 soit une baisse de 42% .

Les recettes provenant des impôts indirects ne peuvent pas augmenter, dans la mesure où le Président Macky Sall , depuis son arrivée au pouvoir, a mis en place une politique anti-inflationniste, ce qui fait que la plupart des denrées de première nécessité, ainsi que le carburant n’ont pas enregistré une hausse, d’où le niveau général des prix n’a pas varié, malgré les hausses du baril de pétrole et les fluctuations du dollar.

Une Baisse de 10% sur les factures d’électricité aussi est constatée.

Ce qui fait que le pouvoir d’achat des travailleurs a augmenté depuis 2012, cela veut dire (donc que) le président a augmenté les salaires (revenu réel augmente).

Dans ce cas, si on ne respecte pas les normes de l’Uemoa, il serait difficile que l’Etat réalise les investissements publics or, le président Macky Sall a réalisé des investissements publics qui ont atteint un niveau important. Pour la première fois, plus de 50% du plan stratégique ont été financés sur fonds propres.

C’est pour cela que les Sénégalais l’ont compris et ont sanctionné positivement le Président, en lui donnant un nouveau mandat.

* Ministère des finances et du budget

94 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    20:57 - 03/08/2020

    Portugal – Mercato: Annoncé au Barça B, Souleymane Aw signe finalement à Gil Vicente (Officiel)

    Whatsapp
    20:53 - 03/08/2020

    Saccage de “Les Echos” : Reporter Sans Frontière demande une enquête

    Whatsapp
    20:52 - 03/08/2020

    Papiss Cissé figure dans le classement final des top buteurs européens de la saison 2019/2020…

    Whatsapp
    20:46 - 03/08/2020

    Dernière minute : Le khalife général de Médina Baye inhumé ce jeudi

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp