Le responsable départemental de l’Afp à Kaolack tourne le dos à Niasse

Le responsable départemental de l’Afp à Kaolack tourne le dos à Niasse

Le responsable départemental de l’Alliance des forces de progrès (Afp) à Kaolack tourne définitivement le dos à son leader Moustapha Niasse. Saoudou Bakhoum, face à la presse dimanche évoque, entre autres raisons, « l’autoritarisme de Niasse, l’absence de démocratie dans ladite formation, le népotisme etc. ».

« Je ne suis plus de l’Afp. Et Moustapha se comporte comme il veut. Moi je suis un homme libre, je ne me retrouve plus dans l’Afp, son fonctionnement ne me convient plus et je risque de créer des problèmes au département », se confie-t-il sur Sud Fm.

A l’en croire, sur les 13 responsables du département, les 9 qui étaient représentés, ont démissionné de l’Afp. Et carte blanche lui a été donnée pour mener à bon port ce beau monde. Même si M. Bakhoum affirme avoir été contacté par la Lionne du Ndoucoumane, Mata Sy Diallo du Grand parti de Gackou, l’ex-responsable désormais de l’Afp dit s’offrir un temps de réflexion pour se décider.

4 COMMENTAIRES
  • cheikhouna mbacke

    niasse doudem

  • cicéron

    Ne vous laissez pas leurrer! Monsieur Sayodo BAKHOUM, à qui je rends hommage pour son parcours politique, n'est plus, de fait, le responsable départemental Afp de Kaolack depuis juillet 2014. Tous les responsables de sections, sauf celui de Latmingué (qui est lui-même Sayodo) ne le considéraient plus comme leur responsable et lui-même ne pouvait ou n'osait plus convoquer de de réunion.
    Le secrétaire général adjoint, Mamadou NDIAYE, a pris depuis lors les rennes du parti au niveau local et a continué à mener avec brio et responsabilité toutes les activités.
    Au jour d'aujourd'hui, sur les 13 sections du départements 11 continuent, avec leurs secrétaires généraux, à accompagner le parti derrière les camarades Mamadou NDIAYE et Khoureychi NIASSE de la région.

  • ly

    Maître Elhadj Diouf un bon musulman n doit pa parler ainsi

  • gueyeanta94@yahoo.fr

    Sa reste encore des responsables qui doivent quitter il ne protègent ke leurs postes de députés je parle en connaissance de cause

Publiez un commentaire