Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement (GCSE) maintient son « troisième plan d’action », malgré la médiation des IA

Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement (GCSE) a décidé mercredi de poursuivre sa grève, malgré la suspension demandée par la Coordination nationale des inspecteurs d’académie du Sénégal.

« Notre troisième plan d’action va se poursuivre », a déclaré le coordonateur du GCSE, Mamadou Lamine Dianté, à la fin d’une réunion avec les inspecteurs de l’éducation.

Ces derniers ont offert leur médiation, en demandant aux délégués du Grand cadre des syndicats de l’enseignement (GSCE) de suspendre la grève entamée mardi dans le cadre d’un « troisième plan d’action ».

« Nous avons pris note et acte des demandes qu’ils (NDLR : les inspecteurs) ont formulées. Le GCSE a un mode de fonctionnement. Nous allons évaluer, lors d’une séance plénière, le troisième plan d’action. Il y aura un compte rendu à faire à la base, avant la prise d’une quelconque décision », a expliqué M. Dianté.

Les syndicats réclament au gouvernement le traitement diligent des dossiers des agents de la Fonction publique en général, et des enseignants en particulier, l’effectivité de la validation des années de volontariat, de vacation et de contractualisation pour les enseignants recrutés comme fonctionnaires, etc.

Pour exiger l’application des accords signés avec le gouvernement, le Grand cadre a entamé une série de grèves depuis plusieurs mois. Ils exécutent depuis mardi le « troisième plan d’action » de leur mouvement de grève.

Ce plan comprend la rétention des notes du premier semestre et le boycott des conseils de classe, un débrayage observé mardi et une grève totale pour mercredi et jeudi.

Un autre débrayage aura lieu lundi prochain, à 9h. Il sera suivi d’une « grève totale » prévue mardi et mercredi prochains.

Dans le « troisième plan d’action » du GCSE figurent « une campagne d’information » et des rencontres avec les leaders d’opinion, du 11 au 18 mars 2015.

Les inspecteurs d’académie « ont trouvé légitimes nos revendications », a souligné Mamadou Lamine Dianté.

La Coordination nationale des inspecteurs d’académie du Sénégal est revenue sur l’objet de sa réunion avec le GCSE. « Notre objectif était de proposer aux syndicats la possibilité de suspendre cette forme de lutte », a expliqué son coordonnateur Ngary Faye.

« Nous avons rencontré des partenaires qui nous ont écoutés », a-t-il souligné, en parlant des délégués du GCSE. « Ils nous ont promis de transmettre nos préoccupations à leur base », a-t-il ajouté.
APS

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire