Annonces
» » » » Le déficit des échanges extérieurs du...

Le déficit des échanges extérieurs du Sénégal aurait reculé de 24,3 milliards FCA

Le déficit des échanges extérieurs a reculé de 24,3 milliards FCA en novembre dernier et s’est établi à 153,5 milliards contre 177,8 milliards en octobre, relève le point mensuel de conjoncture de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

‘’Cette situation est favorisée par la baisse des importations (-29,8 milliards) plus importante que celle des exportations (-1,9 milliard), en variation mensuelle’’, explique la DPEE.

Elle relève que le taux de couverture des importations par les exportations a grimpé à 36,7% en novembre 2017 contre 34,0% en octobre 2017, soit une hausse de 2,7 points de pourcentage sur la période.

Les exportations de biens sont évaluées à 110,1 milliards au mois de novembre 2017 contre 112,0 milliards un mois auparavant, soit un repli de 1,9 milliard (-1,7%).

Cette diminution traduit essentiellement l’effet de la baisse de la valeur des exportations d’acide phosphorique (-4,0 milliards), de ’’préparation pour soupes, potages et bouillons » (-2,8 milliards), de titane (-1,9 milliard) et de produits alimentaires (- 1,7 milliard)’’.

Par ailleurs, les exportations de zircon et de ciment ont respectivement enregistré des légères baisses de 0,4 milliard et 0,9 milliard sur la période. La baisse des ventes à l’étranger de produits alimentaires est, essentiellement, imputable au recul des exportations de produits halieutiques (-3,2 milliards), atténué toutefois par le renforcement des ventes à l’étranger de produits arachidiers (+1,3 milliard) et, dans une moindre mesure, de celles des poissons frais (+0,2 milliard).

En revanche, les exportations de produits pétroliers, d’or brut et d’’’engrais minéraux et chimiques’’ se sont, respectivement, inscrites en hausse de 5,4 milliards, 4,8 milliards et 3,6 milliards sur la période.

En glissement annuel, au mois de novembre 2017, les exportations de biens se sont confortées de 15,4 % (+14,7 milliards), reflétant, principalement, les progressions notées au niveau des exportations de produits pétroliers (+11,3 milliards), d’or brut (+5,8 milliards), des « engrais minéraux et chimiques’’ (+3,3 milliards) et de produits alimentaires (+2,5 milliards).

A l’inverse, les exportations d’acide phosphorique, de ciment et de zircon se sont, respectivement, repliées de 5,5 milliards, 2,5 milliards et 0,9 milliard. Quant aux produits alimentaires, la hausse de la valeur des exportations est tirée, essentiellement, par celle des produits halieutiques (+3,6 milliards) et des produits arachidiers (+1,2 milliard) sur la période sous revue.

En cumul sur les onze (11) premiers mois de 2017, les exportations de biens ont enregistré une hausse de 95,7 milliards (+7,4%), comparativement à la même période de 2016, portée, notamment, par les ventes de « préparations pour soupes, potage et bouillons » » (+ 43,9 milliards), de titane (+32,2 milliards), de produits pétroliers (+30,5 milliards), de zircon (+19,3 milliards), d’or brut (+16,1 milliards), de produits alimentaires (+11,0 milliards) et d’engrais minéraux et chimiques (+7,1 milliards).

Malgré la hausse observée sur les exportations de produits alimentaires tirée, essentiellement, par les produits halieutiques et les légumes frais, les ventes à l’étranger de produits arachidiers ont connu une baisse de 26,4 milliards sur les onze (11) mois.

En revanche, la tendance haussière a été amoindrie par le repli des exportations d’acide phosphorique (- 24,2 milliards) et de ciment (-0,9 milliard) sur la période.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL