Le Cndh marocain veut faire la lumière sur la mort de Charles Ndour

Le Cndh marocain veut faire la lumière sur la mort de Charles Ndour

Le Conseil national marocain des droits de l’homme est très déterminé à faire la lumière sur la mort de Alphonse Charles Ndour tué au Maroc, suite à des affrontements entre Marocains et Subsahariens, le 29 août dernier.

La délégation qui est dans nos murs, a rendu visite au ministre de la Justice, Sidiki Kaba et au secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur, Souleymane Jules Diop.

En tant qu’institution indépendante, ces défenseurs des droits de l’homme disent, à l’instar du royaume chérifien, mener leur propre enquête. Afin d’éviter que de tels fats se reproduisent.
Souleymane Jules Diop dira ceci sur la Rfm: «nous ne sommes pas seuls dans la douleur, le peuple marocain souffle autant que nous. Cette question préoccupe les autorités marocaines ».

Le Conseil national des droits de l’Homme est l’institution nationale chargée de la promotion et de la protection des droits de l’Homme au Royaume du Maroc. Le Conseil observe la situation des droits de l’Homme dans les différentes régions du Maroc et peut intervenir par anticipation chaque fois qu’il s’agit d’un cas de tension qui pourrait aboutir à une violation individuelle ou collective des droits de l’Homme.
.

1 COMMENTAIRE
  • deme Mor

    Nos autoritès doivent se taire vous etes des complexés c’ est tt.

Publiez un commentaire