PUBLICITÉ

L’Apr/Côte d’Ivoire dans la tourmente interpelle Macky Sall

L’Apr s’agite dans la diaspora en perspective de la Présidentielle de 2019. Et dans certains pays, comme la Côte d’Ivoire, des militants font face à des problèmes inextricables. Ils ont invité le chef de l’Etat à mettre de l’ordre dans les rangs.

Des bruits de bottes s’entendent dans les rangs de l’Apr dans la diaspora. Au Maroc, en l’Espagne, en l’Italie, en Europe de l’Est et surtout en Côte d’Ivoire, les préoccupations restent identiques. C’est du moins ce qu’affirme Tidiane Samba Ly, responsable Apr au pays de Alassane Ouattara.

Dans ce dernier pays, note-t-il, « les sentiments négatifs dominent dans les rangs de l’Apr, et c’est très grave ». Pour gagner la prochaine Présidentielle, M. Ly invite le président Macky Sall à mettre de l’ordre dans les rangs du parti.  

A l’origine de ce méli-mélo, les apéristes de Côte d’Ivoire indexent le Consul Abdou Karim Basse  et son chargé de renseignements nommé Négri, coupables à leurs yeux de tout ce charivari. 

Selon Tidiane Samba Ly, ces derniers « freinent la bonne marche de l’Apr. Ils sont aidés dans cette sale besogne par un autre lobby tapis à Dakar. Ainsi, ils ont empêché à de nombreux militants de pouvoir voter. les autorités du parti doivent nettoyer le Consul et tous ceux qui gravitent autour de lui et mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut en Côte d’Ivoire ».

Lors des dernières élections législatives, rappelle son secrétaire général, Abdourahmane Ndiaye, sur plus de 19 000 inscrits, il n’y a eu que 2 500 votants et Abidjan n’a pas du tout voté. 

Selon lui, vouloir mettre M. Ly en quarantaine, souligne M. Ndiaye, cela pourrait déboucher sur des votes sanction. 

Apr Côte D'ivoire
Annonces

Un commentaire

Diaspdse.

Ce sont les Consuls qui sont à l’origine de ces dysfonctionnements dans la Diaspora. Il faut que le PR fasse un nettoyage s’il veut gagner dès le premier tour dans certains pays de la Diaspora. Espagne: Mouctar Belal Bah, Italie : Rokhaya BA, Côté d’Ivoire: Abdoi karime Basse…

Publier un commentaire