PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
46511218 10210113737918903 137985354916429824 n - La dépouille d'une vache oubliée à Liberté 1 depuis hier

La dépouille d’une vache oubliée à Liberté 1 depuis hier

Depuis mardi matin, la dépouille d’une vache, heurtée par un taxi, est laissée sur la voie publique, C’est à Liberté 1, dans la voie qui mène au collège Sacré Cœur. Un spectacle désolant à voir car c’est plus de 24 heures donc que la dépouille de l’animal gise sur le sol importune les riverains.

Et dire que l’alerte a déjà été sonnée puisque des citoyens ont donné l’information notamment sur les réseaux sociaux, mais jusque là il n y a toujours pas eu de réactions. À se demander s’il faudrait attendre que la vache soit en état de putréfaction avancée (ce qui ne saurait tarder vu le gonflement de la bête), avec tout ce que cela comporte comme risques…

Dépouille Liberté 1
Annonces

(6) commentaires

Ansou Boroko Mane

Qu’ avez vous fait monsieur le journaliste en constatant cette dépouille? A votre place , j alerte la police et les sapeurs pompiers. Nous ,Sénégalais n avons pas la culture de l alerte. Et quels services saisir dans telle ou telle situation? Et quels sont les no à composer? Voilà autant de questions qui nous environnent et auxquelles nous demeurons ignorants.

Pour Info

La mairie ou le service d’hygiène doivent être alerter.

Cheikh Mbaye

Khamouma sapeur deh, mais police mom dougn la falleh, en plus gnata policier ak sapeur gno ko fo romb???

Fall

J’ai moi même appelé clé service d’hygiène personne ne répond cela sonne dans le vide. La mairie, je suis tombée sur une écervelée . les sapeurs pompiers, oui madame, on vous rappelle. J’ai pensé alerter Walt mais j’avais pas leur contact. C’est incroyable ce qui se passe dans ce pays. Un foutoir à grande échelle. On ira nulle part avec de tels comportements. Et le conducteur du taxi à quelle vitesse il roulait pour heurter un tel animal.

Pour Info

Merci Fall

Anonyme

Arrêter de parler de sapeurs, de police ou de la mairie.
Il faut aller cueillir le ou les éleveurs de ces bêtes qui divaguent à longueur de journée dans la capitale

Publier un commentaire